> Tech > Microsoft agressif avec CRM Online

Microsoft agressif avec CRM Online

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 19 janvier 2011
email

Accélérateur. C’est le terme choisit par Microsoft, par la voix de Ariane Gorin, directrice de la division Office en France, pour qualifier le cloud computing.

« Accélérateur d’adoption, accélérateur de productivité, accélérateur d’investissements », explique-t-elle. « Tous nos produits sont développés sur le cloud. Microsoft fait le virage », poursuit la responsable.

Microsoft agressif avec CRM Online

Et c’est pour présenter le dernier virage en date que ces employés de Redmond étaient réunis au Campus d’Issy-les-Moulineaux. Avant même la sortie de la version On-Premise, la nouvelle version de Dynamics CRM débarque dans sa mouture hébergée dans 40 pays et 41 langues.

Le marché pèse 2,5 milliards de dollars. Et Microsoft compte bien prendre quelques clients à son principal concurrent, Salesforce. Le prix de lancement est particulièrement agressif : 31 euros par utilisateurs et par mois. Passé le 30 juin, ce tarif passera à 40,25 €. Aux Etats-Unis, Microsoft va jusqu’à offrir 200 dollars par utilisateur aux entreprises qui voudraient migrer depuis Salesforce.com ou Oracle vers Dynamics CRM Online, et ce jusqu’au 30 juin. Une offre similaire pourrait rapidement faire son apparition dans l’hexagone.

Lync intégré

CRM Online mise sur les habitudes des utilisateurs. En s’intégrant directement dans Outlook, l’outil bénéficie d’une interface familière au client Microsoft. « L’outil est facile à prendre en main, même pour un non-technophile », affirme Sophie Jacquet, chef de produit Dynamics CRM. Pour ceux qui n’utilisent pas le client de messagerie Microsoft, CRM Online est également accessible depuis un navigateur. Certains partenaires ont en outre développé des add-ons, comme un accès via Lotus Notes.

Les nouveaux tableaux de bords en temps réel permettent de visualiser les indicateurs clés de performance pour chaque utilisateur. Des processus guidés, via des boîtes de dialogues font également leur apparition. Les données des collaborateurs devraient gagner en exhaustivité, avec l’intégration des réseaux sociaux. L’intégration de la nouvelle solution de communication unifiée Lync permettra quant à elle de connaître la disponibilité de ses contacts.

Personnalisation

Les scénarios de « CRM étendu » et le Framework xRM permettent une personnalisation de la solution. Une quarantaine de clients a déjà créé des développements verticaux. Ainsi les Chambres de Commerce et d’Industrie l’utilisent comme référentiel de données clients, quand le Conseil Général de l’Aisne modélise de son côté les affectations du RSA. « 80 % des projets nécessitent une personnalisation du CRM », ajoute-t-elle. L’outil de Microsoft peut enfin être enrichi via les solutions proposées dans la version bêta de Dynamics Marketplace (http://dynamics.pinpoint.microsoft.com/fr-FR/default.aspx).

Selon Jean-François Jarno, représentant Logica, une application fonctionnelle peut être déployée en trois semaines.

Il faudra maintenant attendre le 1er avril pour voir venir la version sur site.

Pour plus d’informations ou tester Dynamics CRM Online pendant 30 jours : Microsoft

À lire également sur iTPro.fr : Dynamics CRM Online à prix cassé en 2011

Salesforce.com pour l’automatisation des forces de ventes

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 19 janvier 2011