> Tech > Optimiser NT et IIS pour les pages ASP

Optimiser NT et IIS pour les pages ASP

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Les pages actives ASP sont utilisées par de nombreuses entreprises, d'Internet aux intranets d'entreprise et de nombreux administrateurs système choisissent Windows NT Server et Internet Information Server pour les faire tourner. Cependant, Windows NT et IIS doivent être optimisés pour offrir de bonnes performances. Si vous voulez tirer le meilleur des applications ASP (Active Server Pages), vous rencontrerez le succès en configurant Windows NT Server pour en faire une plate-forme efficace pour Internet Information Server (IIS) et en faisant quelques modifications simples mais essentielles à  la configuration d'IIS afin qu'il aide vos serveurs à  fonctionner de façon optimale.

Souvenez-vous qu'il vous faut tester vos applications et optimiser l'environnement de votre serveur à  mesure que vous faites les changements. Faites une check-list des paramètres de vos serveurs afin d'être sûr que vous avez configuré chaque serveur correctement. Automatisez l'installation de vos serveurs autant que vous le pouvez pour configurer les serveurs rapidement et sans risque d'erreur.
Si tous vos serveurs ont la même configuration matérielle, vous pouvez envisager d'utiliser Norton Ghost, ou tout autre utilitaire équivalent de réplication automatique, pour installer vos nouveaux serveurs. Si vous utilisez un utilitaire pour répliquer les serveurs, assurez-vous que l'utilitaire vous permet de créer un SID pour chaque serveur.

En outre, testez le processus de réplication sur un seul système avant de créer plusieurs serveurs. Personne ne veut répliquer un système dont les applications sont mal paramétrées. Il est possible également que vous rencontriez des problèmes avec la métabase d'IIS sur les systèmes répliqués si le SID change. Si de tels problèmes devaient survenir, vous pourriez devoir réinstaller IIS sur la machine concernée.

Pour faire de Windows NT une bonne plate-forme IIS, il faut configurer l’OS comme
serveur d’applications. Pour cela, considérez tout d’abord le type de serveur
que vous comptez utiliser. Ensuite, considérez les facteurs qui permettent d’améliorer
les performances du serveur.

Par exemple, la figure 1 présente une configuration typique de serveur Web. Les
cinq serveurs Web hébergent IIS et Microsoft Transaction Server (MTS). Aucune
autre application (telle que SQL Server ou SMS) ne tourne sur les serveurs Web.

En revanche, les serveurs Web peuvent faire tourner des composants COM. Lorsque
l’on ne fait tourner qu’IIS et MTS et leurs composants sur les serveurs Web, ils
peuvent être optimisés pour IIS. Pour faire cela, mettez autant de mémoire que
vous le pouvez sur les serveurs.IIS utilise la mémoire pour le traitement et pour
le cache, notamment le cache ASP qui stocke les fichiers ASP compilés. Avec plus
de mémoire sur le serveur, IIS peut utiliser toutes ses possibilités, y compris
le cache.

Pour faire de Windows NT une bonne plate-forme IIS, il faut configurer l’OS comme
serveur d’applicationsUne autre façon d’améliorer les performances est d’utiliser
les processeurs les plus puissants que vous pourrez et d’ajouter des processeurs
au serveur IIS. Des processeurs plus rapides exécutent le code ASP plus rapidement
et plusieurs CPU permettent de répartir les threads qui traitent les applications.
Je suggère cependant que vous commenciez avec un processeur sur un système multiprocesseur
et que vous ajoutiez des processeurs au fur et à  mesure des besoins. Si vous avez
plus de processeurs que nécessaire, les performances peuvent se dégrader.
Une troisième méthode pour booster les performances consiste à  configurer les
systèmes disques pour qu’ils atteignent leurs performances optimales avec votre
application. Le RAID 0 (striping ou répartition des données) est la forme la plus
rapide possible d’accès aux disques RAID dans toutes les situations car il optimise
les lectures et écritures sans la charge supplémentaire associée aux autres formes
de RAID. Le RAID 5 (répartition des données avec parité) lit aussi vite que le
RAID 0 mais écrit bien plus lentement.
Les serveurs IIS de la figure 1 ne sont dépositaire d’aucune donnée et n’ont généralement
pas besoin de tolérance de panne pour les mises à  jour comme les serveurs de base
de données SQL Server. On pourrait donc utiliser soit RAID 0, soir RAID 5 pour
ces serveurs et optimiser les performances en lecture de données. RAID 0 a ma
faveur pour les serveurs IIS car il augmente la vitesse d’accès, même lorsque
l’on est en train d’installer de nouveaux logiciels sur le serveur. Il n’est pas
nécessaire de protéger l’installation des logiciels avec du RAID 5, qui aura pour
seul effet de ralentir le système. Identifiez les services ou autres applications
que vous n’utilisez pas et arrêtez-les ou désactivez-les. On peut utiliser le
Gestionnaire des tâches pour trouver les applications ou process qui s’exécutent,
puis chercher l’utilité de chacun pour savoir ceux qui sont nécessaires. Quand
vous aurez décidé quels services désactiver, insérez les informations sur chaque
service dans la check-list d’installation de votre serveur.
Enfin, configurez Windows NT comme serveur d’application. Une telle configuration
implique deux paramétrages qui contrôlent comment NT traite les applications et
utilise la mémoire. Le premier paramétrage permet à  l’OS de gérer la mémoire du
point de vue d’une application et non de celui d’un serveur de fichier. Ouvrez
l’applet Réseau de Panneau de contrôle et cliquez sur Services.

Ensuite, cliquez à  droite sur le service Serveur. Dans la boîte de dialogue qui
s’ouvre alors, sélectionnez Maximiser le débit pour les applications du réseau
comme dans l’écran 1. Si vous ne choisissez pas cette option, NT risque de paginer
une partie du working set d’IIS sur disque, ce qui ralentira la prise en charge
des requêtes par le serveur. J’ai récemment mis en oeuvre ce changement sur un
serveur et les temps de réponse ont diminué immédiatement.
Le second paramétrage change la façon dont Windows NT traite les requêtes des
process d’arrière plan (par exemple IIS) et ceux de premier plan (par exemple
Word). Avec cette modification, Windows NT n’accorde pas de priorité supplémentaire
aux applications de premier plan au détriment d’IIS et des autres applications
d’arrière plan. Si vous ne privilégiez pas les process des applications de premier
plan, des applications telles que l’Observateur d’événements ou l’Analyseur de
performances tourneront toujours, mais elles n’auront pas priorité sur les process
d’arrière plan.
Si vous gérez les serveurs à  distance avec un package tel que pcANYWHERE de Symantec,
vous pouvez toujours travailler avec les applications de premier plan, mais NT
ne vous permettra pas de travailler plus vite si, ce faisant, l’OS doit sacrifier
les performances des applications du serveur. Ouvrez l’applet Système du Panneau
de contrôle, puis l’onglet Performances de l’écran 2.
Tirez le curseur vers la gauche pour ne donner aucune priorité à  l’application
de premier plan et cliquez sur OK.Pour améliorer les performances, il est possible
d’intervenir sur de nombreux paramètres d’IIS ou qui lui sont associés

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT