> Tech > Technologie Cache FRCA de la V5R2, deuxième partie

Technologie Cache FRCA de la V5R2, deuxième partie

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Brian R. Smith - Mis en ligne le 6/10/2004 - Publié en Janvier 2004

Comment configurer les caches local et reverse-proxy

Dans la 1ère partie de cet article, j'expliquais que le FRCA (fast Response Cache Accelerator) est une technologie cache introduite avec la V5R2 de l'OS/400 et de HTTP Server (animé par Apache), et je donnais un aperçu de ses fonctions. (Toutes les références à  HTTP Server de cet article sous-entendent HTTP Server animé par Apache). FRCA est à  l'affût dans SLIC (System Licensed Internal Code), pour intercepter les requêtes « get » HTTP et, on l'espère, pour trouver le contenu déjà  mis en cache.Non seulement FRCA est rapide mais il peut aussi réduire considérablement l'utilisation de la CPU. En réalité, FRCA regroupe deux caches en un : il offre à  la fois un cache local et un cache reverse-proxy. FRCA présente aussi une limitation importante : on ne peut l'utiliser que pour servir des documents publics provenant du serveur HTTP.
Dans cette seconde partie de notre exposé sur FRCA, nous allons plus loin en montrant comment configurer les deux caches FRCA : local et reverse-proxy.

Avant de démarrer, il faut couvrir un détail important : comment
le cache local FRCA utilise le NFC (Network File
Cache). Le NFC est un composant SLIC assimilable à  un système
de fichiers opérant au-dessous de
l’interface machine (MI, machine interface)
et qui permet à  d’autres tâches
d’ouvrir, de lire, d’écrire et de fermer
des fichiers stream. En V5R2, le NFC est
activé et a une taille par défaut de 10
Mo, allouée à  partir du pool utilisateur
de base. Compte tenu du store à  un
seul niveau de l’OS/400, si vous n’utilisez
pas le NFC, il va simplement flotter
vers le DASD et ne perturbera pas le
fonctionnement de vos autres applications.
Vous pouvez changer les paramètres
NFC via la commande CHGT
CPA (Change TCP/IP Attributes). Par
exemple,

CHGTCPA NFC(*YES 300 10)

changerait les paramètres du NFC pour adopter les valeurs
par défaut.
Il est important de noter que le cache reverse-proxy
FRCA alloue simplement de la mémoire principale à  partir du
pool d’utilisateurs de la base, pour contenir les pages de résultat HTML provenant des serveurs
de contenu à  distance. Généralement,
ces pages de résultat HTML sont petites,
donc IBM a estimé qu’il était préférable
de maintenir un cache en mémoire
plutôt que d’alourdir le fardeau
du NFC.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010