> Tech > 2.3. Failover Clustering

2.3. Failover Clustering

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les mots d’ordres des nouveautés de l’implémentation d’un cluster sous Longhorn peuvent être présentés comme les trois S !

La simplicité : Il ne sera plus nécessaire d’être titulaire d’un doctorat en informatique pour pouvoir mettre en place un cluster dans de bonnes conditions. Ainsi, toute

la phase d’installation a été rationalisée afin d’être plus logique et plus simple. Un assistant vous permet de créer un cluster entier de bout en bout. De plus, une fois le cluster mis en place, c’est face à une nouvelle console beaucoup plus intuitive que l’on pourra administrer notre cluster.

La sécurité : Qui est l’un des axes d’évolution principale de Longhorn Server. Une meilleure gestion des comptes de service a été mise en place afin d’éviter d’utiliser un compte de service cluster. C’est donc le compte intégré Local System qui permettra aux services de Clustering de se lancer.

La stabilité : Qui a été améliorée afin d’obtenir une fiabilité et des performances accrues. Le service de Clustering bénéficiera d’une refonte de la gestion du quorum qui était pour l’instant le seul point de cassure du système. L’autre thème d’amélioration du service de Clustering concerne les géo-cluster. Dans ce cas, les noeuds du cluster ne sont plus dans l’obligation de se trouver dans le même sous réseau et pour les clusters très éloignés, il sera même possible de faire varier le temps mis pour déterminer que le partenaire est en panne (Heartbeat Timeouts).

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010