> Mobilité > 40 % des cadres en PME n’utilisent pas la vidéo-conférence

40 % des cadres en PME n’utilisent pas la vidéo-conférence

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 06 février 2020
email

Le recours aux outils de vidéo-conférence diverge selon la taille de l'entreprise, le secteur d'activité et le profil des utilisateurs. Alors qu’en est-il de la maturité des collaborateurs aux usages de la vidéo-conférence ?

40 % des cadres en PME n’utilisent pas la vidéo-conférence

La vidéo-conférence plébiscitée par les cadres
8 cadres sur 10 évoquent au moins un usage des outils de vidéo-conférence :

  • 73% pour un usage en interne
  • 69 % pour un usage en externe

Ces réunions impliquent ces acteurs dans le cadre du travail au quotidien

Les recours à la vidéo-conférence pour des sessions de formation sont rares (seuls 53 % y ont recours). 33 % ont recours à la vidéo-conférence lorsqu’ils sont en télétravail.
Moins répandu, l’usage de la vidéo à des fins de communication corporate ou de prospection commerciale.

 

Des TPE et PME peu équipées…
La vidéo-conférence est moins développée dans les TPE et PME :

  • Près de 40 % des cadres n’y ont jamais recours

Contre 9 % dans les grandes entreprises

Les secteurs du commerce et de l’Administratif – Éducation – Social) utilisent également peu ces outils.

Les trois quarts des cadres participent aux vidéo-conférences dans le cadre de leur exercice professionnel,

  • 29 % chaque semaine
  • 25 % chaque mois
  • 20 % de manière plus occasionnelle

Si les jeunes cadres initient aisément ces formats, ils y participent plus souvent que les cadres plus âgés :

  • 83 % des moins de 40 ans contre 62 % de plus de 50 ans

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cloud hybride : les 5 défis de la DSI

Cloud hybride : les 5 défis de la DSI

Cette étude mondiale, menée auprès de 800 DSI, met en évidence l'écart croissant entre les ressources informatiques disponibles et les exigences de la gestion des écosystèmes cloud d'entreprise. Découvrez, dans ce nouveau rapport CIO, comment l’IA permet de combler le fossé entre les ressources informatiques limitées et la complexité du cloud.

Quelques contraintes ?

Si les aspects pratiques sont mis en avant (éviter des déplacements…), tout comme le gain de temps, quelques contraintes apparaissent :

  • Les bugs liés à la connexion et aux interruptions
  • La complexité d’utilisation
  • Le manque de certaines fonctionnalités : se connecter à plusieurs participants, télécharger des documents, enregistrer la réunion
  • Les 5 attentes des webinars :

Bonne qualité de débit, facilité de connexion, interaction avec les participants, partage de contenus, facilité d’organisation

Source Etude Livestorm-Harris Interactive

 

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 06 février 2020