> Mobilité > 8 conseils pour l’administrateur Exchange solo

8 conseils pour l’administrateur Exchange solo

Mobilité - Par Paul Robichaux - Publié le 24 juin 2010
email

Si vous discutez d’informatique avec l’utilisateur moyen, vous allez peut-être découvrir qu’il n’a aucune idée de ce qu’est un l’administration d’Exchange, mais ont des difficultés à identifier l’essentiel.

8 conseils pour l’administrateur Exchange solo

Les grands environnements ont souvent des équipes étoffées dédiées à la sauvegarde et à la restauration des données sur toutes sortes de serveurs. Si vous êtes le seul administrateur Exchange de votre organisation, vous êtes probablement également chargé de la reprise après sinistre de votre ou vos serveurs Exchange et il ne faut pas prendre cette responsabilité à la légère. Vous devez connaître en profondeur tous les prérequis indispensables à la récupération de données sur votre serveur :

• Vous devez savoir récupérer des éléments individuels supprimés. (Activez la rétention des éléments supprimés si ce n’est déjà fait.)
• Assurez-vous que vous savez restaurer une boîte aux lettres supprimée accidentellement, même si personne à part vous ne devrait pouvoir supprimer des boîtes aux lettres en premier lieu.
• Veillez à maîtriser le processus de restauration de données avec les outils de sauvegarde que vous employez.
• Si vous utilisez Exchange Server 2003, sachez employer le mécanisme de groupe de stockage de récupération (RSG, Recovery Storage Group) afin de permettre la récupération de données in situ.
• Si vous employez Exchange 2000 Server, sachez récupérer des données vers un autre serveur.

Il vous faut également un moyen de vérifier que les sauvegardes sont réalisées en temps et en heure. Contrôlez régulièrement les journaux des événements afin de voir ce que journalise votre logiciel de sauvegarde, soit manuellement, soit via un outil automatisé. La majorité des programmes de sauvegarde conservent également leurs propres fichiers journaux et leur surveillance est aussi indispensable.

Qu’y a-t-il de pire que de constater que les bandes de sauvegarde sont vides ou illisibles au moment où elles deviennent nécessaires ? A titre de mesure de précaution, vous pouvez toujours réaliser des sauvegardes à la demande sur disque. J’ai récemment utilisé des lecteurs REV Iomega (avec des cartouches de 35 Go de capacité) pour effectuer des sauvegardes Exchange régulières, avant de les stocker dans un rack de stockage à l’épreuve du feu. Il s’agit d’un moyen économique et facile d’incorporer ces sauvegardes en tant que complément à mes processus de sauvegarde réguliers.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Sécurité Office 365 : Sauvegardez les données + les identités

Guide de Sécurité Office 365 : Sauvegardez les données + les identités

A l’heure de la Digital Workplace généralisée, découvrez dans ce Guide iTPro, les bonnes pratiques et solutions technologiques pour sécuriser les données et les identités Microsoft Office 365. Nouveau Guide pratique et opérationnel avec les experts DIB France.

Mobilité - Par Paul Robichaux - Publié le 24 juin 2010