> Mobilité > 8 mesures pour améliorer votre cluster Exchange [1ère partie]

8 mesures pour améliorer votre cluster Exchange [1ère partie]

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Daragh Morrissey - Mis en ligne le 14/02/06- Publié en Janvier 2005

La mise en cluster de vos systèmes Microsoft Exchange Server 2003 ou Exchange 2000 Server peut apporter la haute disponibilité dont vos applications de messagerie stratégiques ont tellement besoin. Si vous envisagez de franchir le pas, voici quelques mesures qui amélioreront votre déploiement: suivez une formation spécifique sur les clusters, recourez à la planification, prévoyez une bonne dose de redondance dans votre architecture et déployez une infrastructure Windows solide avant la mise en oeuvre du cluster. Cet article nécessite une connaissance de la théorie des clusters. Pour une présentation des notions de base sur le sujet, consultez l’article Microsoft « Deploying Microsoft Exchange 2000 Server Clusters » [http://www.microsoft.com/ downloads/details.aspx?familyid=824a63a2-f722-4bff-a223-e 71b856f83c4].

8 mesures pour améliorer votre cluster Exchange [1ère partie]

La mise en cluster est une opération plus complexe que le déploiement d’un seul serveur Exchange. Par conséquent, vous avez besoin d’une formation qui mette l’accent sur les concepts des clusters et sur leur fonctionnement, notamment sur le quorum, les opérations de basculement /restauration et sur l’utilisation de la console Cluster Administrator. Il est également nécessaire d’appréhender les exigences associées en termes de configuration matérielle. Par exemple, le stockage partagé doit être accessible à tous les noeuds, de sorte que vous devez configurer correctement le matériel chargé de la gestion des connexions aux périphériques de stockage (par ex., contrôleurs d’ensembles de disques, commutateurs SAN [Storage Area Network]) afin d’éviter des conflits ou une corruption des bases de données. De même, les détails ont toute leur importance. La première étape consiste à installer correctement Windows, puis à installer et à configurer Exchange en suivant la procédure appropriée pour un fonctionnement en cluster, un processus qui diffère de l’installation d’Exchange sur un serveur autonome. Par exemple, la procédure d’installation d’un cluster actif/passif à deux noeuds est la suivante :

  • Exécutez le programme d’installation d’Exchange sur le noeud 1.
  • Exécutez le programme d’installation d’Exchange sur le noeud 2.
  • Créez un groupe de cluster pour le serveur virtuel Exchange (EVS).
  • Déplacez les ressources de disque que le serveur EVS utilisera vers le groupe de cluster Exchange.
  • Créez les ressources nécessaires au serveur EVS (par ex., Microsoft Distributed Transaction Coordinator [MSDTC], une ressource d’adresse IP et une ressource de nom de réseau).
  • Créez une ressource System Attendant (surveillance du système) pour le serveur EVS. Au cours de cette étape, vous devez fournir le nom du serveur EVS, le groupe administratif et le groupe de routage dont fera partie le serveur EVS, ainsi qu’un dossier de stockage partagé dans lequel Exchange créera et stockera ses bases de données, ses journaux de transactions et les dossiers SMTP à l’installation.
  • L’outil Cluster Administrator crée automatiquement les ressources de cluster Exchange pour le serveur EVS (par ex., la banque d’informations, les serveurs HTTP et IMAP pour le serveur virtuel, les dépendances nécessaires pour les ressources d’adresse IP et de nom de réseau).
  • Utilisez la console Exchange System Manager (ESM) pour déplacer les composants Exchange (à savoir les bases de données, journaux de transactions et dossiers SMTP) vers les dossiers ou lecteurs de stockage partagé, conformément aux bonnes pratiques en vigueur (consultez l’article « Customizing your Exchange 2000 Server Installation » sur www.itpro.fr Club abonnés pour obtenir des suggestions). Exchange doit être capable d’accéder à ces ressources à partir de chaque noeud en cas de basculement du serveur EVS.

Il est nécessaire de bien maîtriser les concepts du clustering avec Microsoft Cluster Service (consultez le livre blanc Microsoft « Windows Clustering Technologies—An Overview » à l’adresse http:// www.microsoft.com/windows2000/ techinfo/planning/clustering.asp afin d’obtenir plus d’informations à ce propos). Vous devez également comprendre les limitations et contraintes associées au fonctionnement d’Exchange 2003 ou d’Exchange 2000 sur un cluster. Par exemple, le connecteur Lotus Notes n’est pas pris en charge sur les clusters Exchange 2003 ou Exchange 2000, comme l’explique l’article Microsoft « Status of Exchange 2000 Server and Exchange Server 2003 Components on a server cluster » (http://support.microsoft.com/?kbid=259197). Vous devez déployer des serveurs standard supplémentaires pour assurer la prise en charge des composants qui ne le sont pas par les clusters. Ayez à l’esprit que nombre de produits tierce partie entrent dans cette catégorie et je déconseille fortement d’installer des produits non pris en charge, étant donné la complexité du clustering.

Un autre aspect aussi important que la formation est le déploiement de clusters de test dont la qualité correspond aux spécifications de vos clusters de production. Cette démarche peut toutefois être beaucoup trop onéreuse en raison des composants matériels nécessaires (par rapport à des déploiements sur un serveur unique). Par conséquent, il est souvent difficile d’acquérir l’expérience pratique nécessaire sur les clusters avant le déploiement proprement dit. Si, malgré tout, vous souhaitez déployer des clusters à moindre coût pour les besoins de la formation, envisagez d’utiliser une technologie de serveur virtuel telle que VMware ou Microsoft Virtual Server. Windows Server 2003 introduit le concept de quorum local, une approche qui vous permet de déployer des clusters à noeud unique. Toutefois, ce type de cluster ne permet pas de tester les opérations de basculement ou de restauration.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010