> Tech > Accessible et Extensible par le biais d’interfaces de programmation standardisées

Accessible et Extensible par le biais d’interfaces de programmation standardisées

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

En tant que Service Web, Reporting Service peut être piloté par le biais d'interfaces de programmation (API) standard.
Microsoft fournit par ailleurs Report Designer et Report Manager, deux outils permettant d'utiliser directement les services offerts de MS Reporting Services.
Report Designer : Outil de création interactif de rapport, Report Designer

est livré sous forme d’assistant
et de designer dans Visual Studio
.Net 2003. Report Designer permet de créer facilement des
rapports statiques ou semi-dynamiques (filtres de sélection,
affichage/masquage d’un niveau agrégé, d’un niveau de
détail par un simple clic…). Un rapport peut contenir : des
tableaux (listes, matrices…) issus de sources de données différentes,
des calculs simple ou avancés (l’utilisation de Visual
Basic.Net permet de créer les rapports les plus complexes)…
Il faut retenir que Report Designer est en fait un générateur
de RDL (Report Definition Langage), le nouveau
standard – non propriétaire – de définition de rapports
proposé par Microsoft.
Le langage RDL permet de représenter
sous forme XML la définition
des rapports indépendamment du
mode de rendu souhaité.
Microsoft propose un schéma XSD
permettant de faciliter l’échange entre
les différents outils de reporting. (Pour
prendre en compte certaines spécificités
il est également possible d’étendre
ce schéma.)
Report Manager : Une fois un
rapport créé, il peut être déployé (par
un simple clic depuis Visual Studio
.Net 2003) sur le serveur de reporting,
où il peut être administré. Via une
interface Web conviviale, Report Manager
permet de gérer la sécurité des
rapports, de planifier leur mise à 
disposition (push/pull) ainsi que le
format de restitution des rapports
(classeur Excel, fichier HTML,
image…).
Report Designer et Report Manager permettent d’avoir
une bonne idée du potentiel de MS Reporting Services.
Il est cependant possible d’aller plus loin puisque chaque
partie de l’architecture de MS Reporting Services est extensible
; on peut par exemple :

  • automatiser simplement certaines tâches d’administration
    avec WMI (Windows Management Instrumentation) ,

  • créer des designers spécifiques générant des rapports sophistiqués
    au format RDL,

  • développer des interfaces personnalisées de gestion des
    rapports,

  • créer des programmes permettant de nouveaux types de
    rendus pour les rapports.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010