> Mobilité > Les bases du déploiement d’une forêt de ressources

Les bases du déploiement d’une forêt de ressources

Mobilité - Par Pascal Creusot - Publié le 06 juin 2011
email

Le regroupement des entreprises, la rationalisation des ressources informatiques et l’évolution des technologies de stockage liées à la messagerie sont autant de critères qui poussent les entreprises à mutualiser et regrouper les ressources informatiques.

Exchange et Office Communications Server ne dérogent pas à cette règle et il existe des solutions adaptées aux besoins des entreprises.

Les bases du déploiement d’une forêt de ressources

Il est, en effet, possible de partager un ou plusieurs serveurs de messagerie Exchange ou serveurs de communication synchrone OCS entre plusieurs entités d’un groupe ou même entre plusieurs entreprises. Pour cela, on utilise la notion de déploiement d’Exchange et d’OCS en mode ‘forêt de ressources’. La mise œuvre de ce type de déploiement fait l’objet de ce dossier.

Les produits serveurs de Microsoft se basent le plus souvent sur l’annuaire Active Directory et donc principalement sur la notion de Domaine au sens Windows du terme. Les applications serveurs qui se basent sur le schéma de l’annuaire Active Directory (et qui apportent donc une extension de ce schéma lors de la première installation) s’appuient le plus souvent sur la notion de forêt Active Directory. C’est le cas des applications Microsoft Exchange Server et Microsoft Office Communications Server.

Cette architecture et ce choix de conception de ces produits génèrent des contraintes qui peuvent être considérées comme des avantages ou des inconvénients selon les besoins des entreprises. Cette base de conception implique la mise à jour du schéma, opération qui s’effectue au sein de la forêt. Le premier serveur du premier domaine de la forêt support le rôle de maître du schéma et ce rôle est unique au sein d’une forêt. Le schéma est donc commun à tous les domaines de la forêt. Une et une seule organisation Exchange, qui peut regrouper plusieurs serveurs, peut donc être mise en place au sein d’une forêt.

Dans le cas de regroupement de sociétés ayant chacune leur organisation Exchange, il est donc impossible de regrouper les différentes organisations Exchange en une seule sans avoir recours à des opérations lourdes. La solution la mieux adaptée pour éviter ces différentes contraintes consiste à recourir à la mise en place d’une forêt de ressources. De même, si des filiales d’un groupe doivent disposer de forêts Active Directory séparées et qu’il est nécessaire de regrouper les services de messagerie au sein d’une infrastructure unique, cela nécessite la mise en place d’une forêt de ressources.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide Server & Data center

Le Guide Server & Data center

Le Nouveau Guide Atlassian Server & Data center liste les meilleures pratiques et solutions pour libérer le potentiel de toutes les équipes. Découvrez, pas à pas, comment fluidifier l’organisation, accentuer la communication et la collaboration. Plus de 100 000 entreprises dans le monde, comme Coca Cola, Visa ou BMW utilisent des produits de gestion des services, de communication en temps réel, de partage et de création de contenu et de suivi de projets d'Atlassian pour gagner en efficacité, notamment Jira Software, Confluence, Crowd, Trello, Bitbucket, Jira ServiceDesk et Bamboo. Découvrez les meilleures pratiques.

Mobilité - Par Pascal Creusot - Publié le 06 juin 2011