> Tech > Benchmarks internes d’IBM

Benchmarks internes d’IBM

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

En consultant ces benchmarks de plus en plus nombreux, on trouvera certainement à  un moment les résultats de certains tests internes propriétaires qu'IBM utilise pour évaluer les améliorations de performances entre les générations de matériel et de logiciel. Deux benchmarks internes permettent à  IBM de mesurer les performances de ses

Benchmarks internes d’IBM

plates-formes en termes de service d’application Java et Web : Trade2 et
le jBOB (Java Business Object Benchmark).

Fondé sur des spécifications TPC-C mais écrit en Java, jBOB simule un scénario
de facturation classique avec un flux de saisie des commandes arrivant par l’intermédiaire
d’un LAN. L’application multithreads, multi-utilisateurs, traite les commandes
par rapport au stock contenu dans une base de données. IBM a tout d’abord envisagé
de généraliser la diffusion du benchmark par l’intermédiaire d’un tiers, mais
y a depuis renoncé en voyant apparaître d’autres standards similaires. Toutefois,
Rochester continue à  juger ce test utile en interne parce qu’il ressemble aux
cas concrets de nombreux utilisateurs AS/400. On peut donc s’attendre à  des résultats
jBOB sur certains nouveaux serveurs dans le courant de l’année.

Trade2 simule un site boursier en ligne utilisant WebSphere Application Server
Advanced Edition. On utilise ici un navigateur Web pour interagir avec un utilisateur
simulé actionnant des JSP (Java Server Pages) et des servlets travaillant avec
des EJB (Enterprise JavaBeans) quand on accède à  la base de données. IBM a utilisé
Trade2 pour démontrer l’amélioration de performances du nouveau modèle 270 par
rapport au modèle 170. Dans ce test, un modèle 270-2253 a mis en évidence une
amélioration de 60 % par rapport au modèle 170.
A ce jour, toutefois, c’est le seul AS/400 qui ait été soumis au benchmark Trade2.
Le Software Group d’IBM a développé le code pour Trade2 en le destinant à  toutes
les plates-formes IBM. Si on l’utilise pour d’autres plates-formes IBM, comme
Netfinity, ce benchmark porte parfois un nom différent et peut aussi s’appliquer
différemment. Par conséquent, les résultats constatés pour d’autres plates-formes
IBM ne seront pas toujours directement comparables aux résultats AS/400. Ainsi,
dans le white paper intitulé « IBM WebSphere Application Server Standard and Advanced
Editions, Version 3.0 Performance Report », disponible à  l’adresse

http://www-4.ibm.com/software/webservers/appserv/was_performance.pdf, le benchmark
utilisé pour mesurer les performances de WebSphere sur des serveurs Netfinity
est appelé « Broker ». C’est la même base de code que Trade2 mais avec un mix d’applications
différent.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010