> Tech > Ce que l’on appelait autrefois “ service Bureau ” devient aujourd’hui l’outsourcing applicatif

Ce que l’on appelait autrefois “ service Bureau ” devient aujourd’hui l’outsourcing applicatif

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

On imagine aisément l'avenir de l'activité de Conseil. Par exemple, dans le domaine du commerce électronique, le premier pas à  franchir est celui de la sécurité (un métier spécifique), le second concerne la gestion des flux de documents et de l'archivage avec des outils tels que EDMS (Enterprise Document Management

System) et qui demande un savoir faire différent; le troisième traite du commerce électronique, qui
implique une réorganisation de l’entreprise pour s’adapter au nouveau flux de traitement. Ainsi, le commerce électronique est un domaine en
pleine expansion, mais il implique l’intervention de 3 spécialistes au moins. Il en va de même pour la mise en oeuvre d’applications ERP, SCM
ou CRM, où il faut des spécialistes parlant le langage de l’industrie dans laquelle elles seront installées (banque, assurance, distribution,
fabrication). “ C’est le métier qui crée la différence ” affirme un responsable. Et cela est vrai également pour l’intelligence d’entreprise (Business
Intelligence).

L’avenir des éditeurs d’ERP et autres logiciels intégrés est dépendant de nouveaux marchés. Ils auront bientôt asséché les sources de revenus
auprès des grandes entreprises. Ils devront alors se tourner vers les PME et PMI. Celles-ci devraient pouvoir se connecter à  moindre coût en
direct ou via Internet à  un centre de calcul où résiderait un ERP classique. Ce que l’on appelait autrefois “ service Bureau ” devient aujourd’hui
l’outsourcing applicatif.

IBM gère près de 150 centres de traitement dans le monde dotés de près de 14000 serveurs, mais cela n’est pas suffisamment dense pour que
la vague de l’outsourcing applicatif n’enfle au point de devenir attractif sur les plans de la rapidité et des coûts d’accès.

L’avenir de Global Services dépend de la capacité d’IBM de s’adapter à  ces nouvelles couches de clients. Plus de souplesse, moins de
restrictions contractuelles, une écoute plus attentive des préoccupations des PME. Il y a encore beaucoup de pain sur la planche de Global
Services.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Azure Virtual Desktop

Guide Azure Virtual Desktop

Comment optimiser les coûts, gagner en agilité, en sécurité et en conformité avec Azure Virtual Desktop ? Découvrez, dans ce Guide Infographique, les bénéfices clés pour les utilisateurs et les avantages de la mise en œuvre pour les équipes IT.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010