> Mobilité > Comment simplifier la manipulation d’image dans WordPress

Comment simplifier la manipulation d’image dans WordPress

Mobilité - Par Marko Heijnen - Publié le 20 avril 2015
email

La manipulation d’image, souvent une problématique pour les designers et les développeurs, a été repensée pour le lancement de WordPress 3.5.

Comment simplifier la manipulation d’image dans WordPress

Elle apporta aux développeurs plus de flexibilité au sein de la plateforme, ainsi que les moyens de générer différentes tailles d’images directement dans le CMS.

Auparavant, toutes les versions de WordPress partageaient un seul code de base. Ce problème fut résolu en extrayant le code GD (« Graphics Drawing library ») du code de base. Ainsi, pour les versions WordPress 3.5 et les suivantes, les images utilisent de nouvelles classes. La classe principale est devenue WP_Image_Editor, tandis que le code qui a été extrait se trouve dans WP_Image_Editor_GD.

En séparant le code GD, il est possible d’intégrer Imagick, un logiciel fait pour créer, éditer, composer ou convertir des images bitmap. Imagick est particulièrement utile lorsque l’on travaille avec des images possédant des profils de couleurs étendus. En raison de sa meilleure qualité graphique, de nombreux hébergeurs proposent une plateforme permettant d’utiliser Imagick au meilleur de son potentiel.

Si des fonctions utilisées ne sont pas compatibles avec Imagick, WordPress retourne automatiquement au GD. Maintenant, les développeurs peuvent appliquer des outils de manipulation d’image existants ou bien intégrer leurs propres outils.

Pour que les développeurs Web puissent tirer avantage de cette manipulation d’image améliorée, ils devront passer en revue la fonction add_image_size(). Celle-ci permet de configurer le nom de l’image, sa largeur, sa hauteur et les dimensions à rogner. Néanmoins, les utilisateurs constateront quelques limites au logiciel s’ils veulent faire des manipulations plus complexes.

Il peut être intéressant de combiner tous les codes dans un seul plugin WordPress. Le plugin Improved Image Editor se concentre actuellement sur l’interface de programmation (API), qui est en particulier utile aux développeurs pour ajouter des fonctionnalités d’édition d’image comme la modification de la qualité d’image, le zoom et les filtres.

Improved Image Editor offre actuellement un grand panel d’options, et de nouveaux éléments sont régulièrement ajoutés. Très bientôt, une nouvelle gamme de filtres sera ajoutée pour que les développeurs puissent utiliser dans WordPress des techniques de manipulation d’images avancées.

Installer le plugin Improved Image Editorest se fait simplement en vous rendant dans l’interface centrale WordPress. Cependant, une installation manuelle est également possible de la manière suivante :

• 1) Rendez-vous sur GitHub.com ou WordPress.org et téléchargez le plugin.

• 2) Dans votre interface centrale WordPress, allez dans « Plugin » et cliquez sur ajouter.

• 3) Cliquez sur « Uploader ».

• 4) Décompressez le fichier ZIP sur votre disque dur.

• 5) Cliquez sur « Installer ».

• 6) Pour finir, sélectionnez « Activer le plugin ».

Ce plugin est encore en pleine évolution, cependant, il est déjà devenu un outil indispensable pour la manipulation d’image…

Et ce n’est pas fini. Bientôt, la fonctionnalité WP_ Image sera intégrée, permettant de simplifier encore la manipulation d’image au sein de WordPress. Une fois intégrée, les utilisateurs n’auront alors besoin que de quelques lignes de code, et pourront alors visualiser et manipuler les images directement via l’administration de WordPress.

Un autre plugin intéressant pour la manipulation d’image est WP Thumb. Les utilisateurs peuvent intégrer le plugin avec les fonctions images de WordPress pour spécifier la hauteur, la largeur et les valeurs de rognage. Une fois ces données rentrées, l’image est ensuite créée et mémorisée dans le cache pour être utilisée ultérieurement.

Beaucoup de professionnels du Web se servent de WP Thumb lorsqu’ils travaillent avec des clients disposant d’un grand nombre d’images sur leur site. Cet outil évite en effet d’avoir à enlever les images du « backend » pour avoir à les remettre en ligne immédiatement dans leur nouveau format. Cela fait non seulement gagner de la place sur son hébergement, mais aussi énormément de temps.

En prenant conscience de la véritable valeur ajoutée de la manipulation d’image WordPress et des nouveaux outils pour ce faire, les professionnels du Web seront capables de personnaliser leurs images de manière bien plus efficace.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Multi Cloud

5 clés de supervision Multi Cloud

A l’heure du Software Defined Everything (SDx) la conception et l’exploitation de logiciels sont plus complexes que jamais, ce nouvel eBook décrit les éléments clés à prendre en compte lors de la transition vers les technologies, les plates-formes et les éléments logiciels modernes afin de tirer tout le potentiel des solutions Multi cloud d'entreprise.

Mobilité - Par Marko Heijnen - Publié le 20 avril 2015