> Mobilité > Comment stopper les tempêtes de réplications des dossiers publics

Comment stopper les tempêtes de réplications des dossiers publics

Mobilité - Par Tony Redmond - Publié le 24 juin 2010
email

La réplication des dossiers publics est un processus épineux, même dans des conditions idéales. Peu Exchange Server 2003 SP2 : « Public Folder Content Replication » ou réplication du contenu des dossiers publics.

Comment stopper les tempêtes de réplications des dossiers publics

Une tempête de réplication découle généralement d’une modification effectuée par un administrateur, bien que des bogues présents dans des versions Exchange 2003 antérieures au SP2 soient également connus pour provoquer ce phénomène. Parfois, une tempête est la conséquence d’une activité planifiée, par exemple lorsque vous ajoutez un serveur de dossiers publics à l’organisation et que vous devez répliquer un volume important de données vers celui-ci afin de remplir l’ensemble de réplicas de dossiers.

Dans ce cas, vous pouvez être prévoyant et appliquer ce type de changement lorsque l’activité du réseau est au plus bas (notamment en dehors des heures de travail ou pendant le week-end). Ainsi, le trafic de réplication supplémentaire n’interférera pas avec l’activité normale et la tempête se sera calmée avant le retour des utilisateurs à leur poste. Les tempêtes imprévues sont source de problèmes, notamment lorsqu’un volume important de données est acheminé via une liaison réseau peu fiable, lente ou à latence élevée.

La majorité des tempêtes imprévues sont liées à une erreur d’administration, par exemple une tentative de réplication de nombreux dossiers volumineux à un horaire inadapté. Par exemple, à 9 h 00 du matin, autrement dit à une heure de fort trafic, vous décidez de créer un nouveau réplica d’un dossier volumineux sur un serveur situé à l’autre bout d’une liaison à latence élevée. Votre intention est louable, puisque vous souhaitez aider les utilisateurs de ce serveur à accéder en local aux données du dossier, mais le volume élevé de données transférées provoque un goulet d’étranglement.

Bien souvent, il est difficile de savoir exactement à quel moment surviennent les problèmes de réplication des dossiers publics, car Exchange ne les signale pas, tout du moins pas sous une forme facilement accessible. Un symptôme possible de tempête est l’augmentation du nombre de journaux des transactions générés sur le serveur et de la taille de la banque de dossiers publics. Certaines entreprises ont mis en place leur propre système d’alerte avancée afin de détecter les problèmes, en exploitant les données extraites du journal d’événements Application et des compteurs WMI (Windows Management Instrumentation).

La fonctionnalité ajoutée par Microsoft à Exchange 2003 SP2 peut aider les administrateurs à gérer les tempêtes de réplication des dossiers publics lorsqu’elles se produisent. La fonctionnalité Public Folder Content Replication vous permet d’arrêter la réplication des dossiers publics dans l’ensemble de votre organisation, de régler le problème en annulant les modifications effectuées (dans ce cas, la suppression du réplica de dossiers publics sur le serveur distant), puis en reprenant la réplication. Vous vous interrogez peut-être sur la nécessité d’intervenir pour arrêter une tempête de réplication.

En effet, dans certaines circonstances, ce phénomène s’arrêtera de luimême. Si vos serveurs sont interconnectés via des liaisons rapides, haute capacité, vous ne vous apercevrez peut-être même pas qu’une tempête s’est produite. Toutefois, il devient important de supprimer l’activité excessive générée par ce type de phénomène lorsque vos serveurs sont interconnectés via une liaison à bas débit et à latence élevée, car le trafic de réplication supplémentaire bloque le trafic de messages normal et peut même vous empêcher de gérer les serveurs via une liaison saturée.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Observabilité 2.0 : 5 défis à relever

Observabilité 2.0 : 5 défis à relever

Microservices, containers, infrastructures cloud « software-defined »... ces innovations créent une complexité extrême à l’échelle du web et étendent considérablement le périmètre d’observabilité. Comment identifier et relever ces nouveaux défis ?

Mobilité - Par Tony Redmond - Publié le 24 juin 2010