> Tech > Configuration des partages

Configuration des partages

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Samba a pour rôle de permettre le partage de ressources Linux avec des clients Windows. Pour réaliser un tel partage, il faut avant tout définir un serveur. Dans le voisinage réseau de Windows 9x ou NT, les partages de disques apparaissent toujours après un nom de machine (serveur).
La configuration

du serveur est simple. Les principaux éléments de la configuration
sont : le nom NetBios de la machine, le nom du domaine (ou du groupe de travail),
et le type de sécurité (ressources, utilisateur, domaine ou serveur). La configuration
du serveur Samba est inscrite dans la section [global] du fichier smb.conf. L’exemple
ci dessous présente cette section.

# section de définition des paramètres du serveur
[global]
# nom NetBIOS du serveur
netbios name = SERVEUR
# nom du groupe de travail
workgroup = DOMAINE
# type d’identification
security = user

# type d’imprimmante
printing = bsd

Ces trois paramètres suffisent à  faire fonctionner un serveur Samba. D’autres
paramètres peuvent êtres définis dans cette section, comme par exemple ceux concernant
l’optimisation du serveur ainsi que la sécurité.
Cette section contient aussi les paramètres généraux du partage d’imprimantes
comme par exemple ici, le type d’imprimante utilisée.
Une fois le serveur configuré, l’établissement des différents partages, que ce
soit au niveau des fichiers ou des imprimantes, doit être réalisé.
Il existe plusieurs types de partages de fichiers dans Samba. Le premier partage
est simple. Il s’agit du partage  » classique « , où plusieurs utilisateurs échangent
leurs données en utilisant un même disque réseau.

# nom du partage
[compta]
# description du partage
comment = Répertoire partagé service comptabilité
# chemin du répertoire sur le serveur
path = /home/compta
# utilisateurs autorisés à  se connecter au partage
valid users = @compta (groupe UNIX compta)

Dans cet exemple, un partage du nom de  » compta  » à  été créé. Il est accessible
aux utilisateurs du groupe Unix  » compta  » (@compta = groupe compta) et est situé
dans le répertoire /home/compta du serveur.

Samba est une implémentation du protocole SMB pour les systèmes Linux.

Le second partage que propose Samba est un serveur de fichier pour les utilisateurs.
Chaque utilisateur possède un répertoire personnel sur un disque du réseau. Le
fonctionnement est identique au partage précédent, mais l’accès est autorisé uniquement
au propriétaire du répertoire. Cette solution permet, par exemple, de centraliser
toutes les données des utilisateurs pour simplifier les sauvegardes.
La configuration de ces partages est inscrite dans la section [home] du fichier
smb.conf. Elle reprend la même configuration que l’exemple précédent. Seul le
nom de l’utilisateur, le chemin du répertoire et les droits d’accès sont modifiés.

# nom du partage
[home]
# description du partage
comment = Répertoire personnel
# chemin du répertoire sur le serveur
path = %H
# modification possible du partage
writeable = yes
# utilisateurs autorisés à  se connecter au partage
valid users = %u
# verrouillage des fichiers
locking = yes

Dans l’exemple ci dessus, la variable %u contient le nom de l’utilisateur et %H
contient le chemin d’accès à  son répertoire. Une seule section [Home] doit être
définie. Le partage prend automatiquement le nom de l’utilisateur.
Le partage d’une imprimante fonctionne sur le même principe celui des fichiers.
Chaque imprimante possède sa section dans le fichier smb.conf.

# nom de l’imprimante
[impsec]
# description de l’imprimante
comment = Imprimante secrétariat
# chemin du spool (fichier d’échange)
path = /var/spool/impsec
# imprimante ?
printable = yes
# imprimante à  utiliser ?
printer = lp

Dans l’exemple ci-dessus, l’imprimante impsec a été créée. Quand un client l’utilise
à  travers le réseau, c’est l’imprimante lp du serveur Linux qui est utilisée.
Des droits d’accès peuvent être définis sur les imprimantes comme pour les répertoires.
Il est possible d’interdire l’utilisation de l’imprimante pour certains utilisateurs.
Il n’est pas obligatoire de créer un partage pour chaque imprimante. Il existe
une solution qui consiste à  créer un partage [printers] qui va détecter automatiquement
le type d’imprimante (en fonction du nom de partage demandé). Pour cela, Samba
utilise le fichier printcap dans lequel sont définies toutes les imprimantes installées
sur le serveur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010