> Enjeux IT > « La demande pour l’ERP en mode cloud reste limitée »

« La demande pour l’ERP en mode cloud reste limitée »

Enjeux IT - Par José Diz - Publié le 10 août 2015
email

A l’occasion du Sage Summit à la Nouvelle Orléans, Serge Masliah, le directeur général de Sage France revient sur la présence et le positionnement de l’éditeur dans l‘Hexagone, où le cloud ne semble pas prioritaire.

« La demande pour l’ERP en mode cloud reste limitée »

Comment Sage France se positionne-t-elle sur le marché ERP pour PME/PMI ?

Serge Masliah : Sur plus de 3,2 millions de TPE-PME, Sage France compte plus de 600 000 clients, dont 90% comptent moins de 200 salariés. Nous leur proposons des progiciels de gestion : comptabilité, gestion commerciale, paie, CRM (et leurs extensions comme les immobilisations, la trésorerie, les RH…). Sage concentre ses efforts sur trois aspects essentiels pour ses clients : la conformité réglementaire, l’amélioration/évolution fonctionnelle et de la sécurité de nos outils, et la compatibilité technologique.

En revanche, nous ne développons pas de solutions pour les marchés verticaux en direct. Nous ouvrons cette possibilité à notre écosystème de partenaires.

Pouvez-vous nous dresser le panorama des offre cloud ?

La solution cloud Sage One a été conçue pour les artisans, les autoentrepreneurs et les professions libérales.

Second segment,  les TPE-PME sont adressées par trois offres logicielles. Ciel est destiné aux TPE, tandis que selon leur taille, les petites PME peuvent opter pour Sage 30 ou Sage 100. (En général, les progiciels locaux dans les pays portent le nom de Sage suivi d’un chiffre). Des déclinaisons on-line hébergées de Sage 30 et 100 sont également disponibles.

Sage X3 a été originellement développé (et récemment redéveloppé pour une compatibilité à 100% entre versions cloud et logiciel) pour le haut du mid-market.

Enfin, Sage One Edition Expert-Comptable, le portail destiné aux experts-comptables, leur permet de gérer de façon centrale tous leurs clients Sage One.

Sage se positionne enfin sur le SaaS…

Concernant les progiciels de gestion, la demande d’offres cloud reste plutôt confidentielle De la part des PME/PMI. Néanmoins, face à la déferlante cloud et à l’évolution du marché, Sage se devait d’anticiper. En plus des progiciels locaux, nous proposons donc des offres cloud globales comme Sage One, Sage Live, X3 ou encore Sage Impact (pour les experts comptables).

Toutefois, les produits sur site locaux génèrent 90% de nos revenus. Le cloud est juste une demande de quelques entreprises. C’est pourquoi Sage continue à développer et faire évoluer fortement les progiciels locaux. En effet, d’ici 5 ou 6 ans, le cloud aura progressé, mais les solutions sur site resteront majoritaires et enregistreront encore une forte demande.

Les offres cloud dynamiseront sans aucun doute l’augmentation du nombre de nouveaux clients, puisque seuls 35 à 40 % des TPE sont aujourd’hui équipées. Or, les atouts du cloud devraient séduire les entreprises non encore équipées. Dans deux à trois ans, le cloud ne devrait représenter 30% à 40% du volume, tandis que la valeur sera apportée de 70% à 75% par les progiciels sur site. Des revenus également récurrents, mais annuels et payés en début d’exercice…

Sur site, cloud ou hybride, Sage s’engage à satisfaire toutes ces demandes de ses clients.

Avec le lancement des solutions cloud, que devient l’écosystème des partenaires ?

Les partenaires se montrent très intéressés par le cloud. Cependant, tout comme nous l’avons amorcé, ils devront eux aussi s’inscrire dans l’évolution vers une approche globale. Certes, le cloud signifie moins de prestations de déploiement, d’installation ou de vente de matériel (voire aucune). C’est pourquoi une réadaptation vers ce modèle s’impose aux partenaires, y compris sur le mode vente et de licences.

Paramétrage, intégration, développement, conseil, accompagnement… un déport vers ce type d’activités sera incontournable.

Bonne nouvelle : même avec le cloud et sa portée globale, les entreprises réaffirment leur besoin de proximité, incarné par un partenaire impliqué et connaissant leurs activités.

 

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

Actualités, Chroniques et Dossiers exclusifs pour les Décideurs et Professionnels IT. Vos ressources essentiels pour comprendre les enjeux, évaluer les perspectives et conduire la transformation numérique de l'entreprise. Découvrez en exclusivité une édition complète de la nouvelle revue SMART DSI.

Enjeux IT - Par José Diz - Publié le 10 août 2015