> Mobilité > Dépannage des problèmes DNS dans un environnement Exchange, partie 2

Dépannage des problèmes DNS dans un environnement Exchange, partie 2

Mobilité - Par Sekou Page - Publié le 24 juin 2010
email

Dans un environnement Exchange (Exchange Magazine septembre 2007 ou www.itpro.fr Club abonnés), j’expliquais que le bon déroulement de vos opérations DNS est essentielle au fonctionnement approprié de votre environnement Exchange.
J’y abordais deux types de problèmes DNS ayant une incidence sur Exchange : la connectivité entre les serveurs Exchange et les serveurs DNS d’une part et, d’autre part, les performances des serveurs DNS.
Le présent article met l’accent sur l’importance de l’intégrité du serveur DNS, notamment sur l’intégrité de zone, DNS intégré à Active Directory (AD) et la résolution de noms. Avant de pouvoir dépanner DNS, n’oubliez pas qu’il vous faut valider la connectivité à votre service DNS.


Contenu complémentaire :

Dépannage des problèmes DNS dans un environnement Exchange
Séparer les serveurs

Dépannage des problèmes DNS dans un environnement Exchange, partie 2

Ce concept fait référence à la qualité de structuration de la zone DNS afin qu’elle soit conforme aux normes DNS et qu’elle puisse prendre en charge correctement les clients DNS tels que les serveurs Exchange. Cette intégrité a peu de choses à voir avec les composants de la zone liés à Active Directory.

Elle met plutôt l’accent sur la structure globale de la zone. En d’autres termes, la zone viole-t-elle des règles cruciales à la bonne santé de l’environnement Exchan ge ? Vous devez effectuer des tests d’intégrité de zone sur chaque serveur DNS utilisé par tout serveur Exchange de votre organisation. Vos serveurs DNS peuvent comporter des zones dont ne dépendent pas directement vos serveurs Exchange.

Dans l’idéal, toutes vos zones DNS doivent respecter des normes similaires afin d’être certain qu’elles sont conçues pour des performances et une stabilité optimales dans votre environnement Exchange, au cas où vous devriez recourir à ces zones pour remettre des courriers aux domaines en question.

Pour les besoins de cet article, nous allons supposer que la zone dont dépend Exchange existe et est chargée. Il s’agit ici de sa propre zone DNS Active Directory. A ce stade, nous n’allons pas nous préoccuper du mode d’intégration de cette zone à Active Directory.

Les exigences d’Exchange concernant la zone DNS qu’il utilise sont minimales. La validation de l’intégrité d’une zone est une tâche relativement simple.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Mobilité - Par Sekou Page - Publié le 24 juin 2010