> Tech > Dessin de page Web et support de JSP

Dessin de page Web et support de JSP

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Page Designer (figure 7) est l'outil WSS de modification des pages HTML et des fichiers JSP. En toute logique, Page Designer permet de travailler avec un outil de conception WYSIWYG (la vue Normal) ou directement avec HTML, que l'on affiche en sélectionnant l'onglet HTML Source près du bas de la

Dessin de page Web et support de JSP

fenêtre.
Page Designer maintient la synchronisation de la représentation WYSIWYG et du
HTML source pendant que l’on travaille avec l’une ou l’autre des représentations
de la page. Un troisième onglet, Preview, affiche la page Web telle qu’elle
apparaîtrait dans n’importe lequel des navigateurs installés (Internet Explorer
par exemple). Notons au passage que l’onglet Preview de Page Designer n’exécute
pas réellement les servlets ou les JSP. Cependant, une fonction de prévisualisation
dans le Workbench permettra de prévisualiser l’application entière une fois
publiée, pour pouvoir l’exécuter sur un serveur applicatif Web.


Bien que peu habitué à  concevoir des pages Web, j’ai pu ajouter
une grande variété d’éléments de présentation sans trop de difficulté


Comme je n’utilise pas beaucoup les outils d’édition HTML, je
ne peux pas évaluer Page Designer par rapport à  d’autres outils comme DreamWeaver
(Macromedia) ou FrontPage (Microsoft). Page Designer comporte de nombreuses
fonctions et prend en charge un large éventail de possibilités HTML : tables,
feuilles de style en cascade, cadres, etc… L’utilisation de l’interface de mise
en page de Page Designer s’est avérée simple et, bien que peu habitué à  concevoir
des pages Web, j’ai pu ajouter une grande variété d’éléments de présentation
sans trop de difficulté.

J’étais surtout préoccupé par la manière dont Page Designer supporte JSP, point
de rencontre crucial pour les concepteurs de pages Web et pour les développeurs
d’applications Web en Java. Un JSP comprend HTML, des balises (tags) propres
à  JSP et du code Java imbriqué. Quand un JSP s’exécute, le serveur applicatif
Web (WAS, par exemple) traduit le JSP source en code source Java, compile ce
dernier en un servlet Java et invoque le servlet. JSP présente une technique
de développement essentielle : une servlet applicative crée un JavaBean, place
les résultats de données destinés à  l’affichage dans le JavaBean, puis lance
un JSP qui accède au JavaBean. Le JSP source contient des appels à  destination
des méthodes des JavaBean pour extraire des valeurs qui sont affichées sur la
page (pour plus d’informations sur le rôle de JSP dans des applications Web,
voir  » A la découverte du framework de développement d’applications IBM pour
le commerce électronique », NEWSMAGAZINE, juillet/août 2000.)

Le mélange de HTML, des balises JSP et de Java peut rendre le coding direct
lourd et compliqué. Il est donc important qu’un éditeur JSP fournisse des boîtes
de dialogue et d’autres outils graphiques pour gérer le JSP source, tout comme
les outils WYSIWYG simplifient le travail avec HTML. Page Designer comporte
des boîtes de dialogue pour demander des attributs sur les balises JSP (jsp:useBean,
par exemple). Dans certains cas, ces boîtes de dialogue incluent des navigateurs
pour sélectionner une rubrique appropriée (une propriété JavaBean, par exemple)
dans une liste. Page Designer propose également des boîtes de dialogue pour
définir des éléments JSP au niveau document, comme l’URL pour une bibliothèque
de balises personnalisées. Le WSS Workbench possède un outil utile pour créer
un bout de code JSP qui effectue des boucles dans un JavaBean, renvoie un jeu
de résultats de base de données et place le contenu dans une table HTML. L’outil
Workbench génère ce bout de code dans le presse-papiers Windows, et on peut
donc le coller par la suite dans un JSP à  éditer dans Page Designer.

Si l’on maîtrise bien les balises JSP et le coding Java imbriqué, Page Designer
facilite sans aucun doute le développement des JSP. On appréciera tout particulièrement
les diverses boîtes de dialogue rappelant les éléments à  fournir pour chaque
balise. Toutefois, à  mon avis, l’outil ne simplifie pas suffisamment l’édition
de JSP pour un non-spécialiste des balises JSP et du coding Java de base. Ainsi,
une fois que l’on a collé un bout de code JSP généré pour placer le contenu
du JavaBean dans une table HTML, l’outil table de Page Designer n’intègre pas
entièrement les propriétés du JavaBean dans ses boîtes de dialogue de mise en
page. Certaines modifications de la table obligent à  éditer directement le HTML,
les balises JSP et/ou le code source Java, au lieu de procéder aux modifications
avec l’outil table. Bien que ce ne soit pas un défaut rédhibitoire de Page Designer,
il ne faut pas s’attendre à  ce qu’un concepteur de pages Web débutant en JSP
utilise facilement les JavaBeans de vos applications dans ses propres pages.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010