> Mobilité > Développement autour de Lync 2010

Développement autour de Lync 2010

Mobilité - Par Alexis Conia - Publié le 31 octobre 2013
email

Les fonctionnalités de Lync, et ce qu’apporte la plateforme à l’entreprise, sont maintenant reconnues.

Développement autour de Lync 2010

Lync apporte un vrai gain de productivité et une optimisation des communications aussi bien en interne qu’avec les partenaires.

Ces avantages peuvent être décuplés en utilisant les API Lync mis à disposition par Microsoft :

  • Lync 2010

Cette API Cliente est utilisée pour ajouter Lync à vos applications et ajouter vos applications dans Lync. Aucune information technique sur la connexion au serveur ne doit être renseignée, elle utilise l’instance du client sur le poste.

Un exemple simple :

(((IMG6365)))

Les composants du client sont disponibles dans l’environnement de développement. Il est ensuite possible de les insérer dans une application WPF ou Silverlight.

Une communication peut être lancée et automatisée à partir de l’application : une conférence avec toutes les personnes gérant un compte est lancée en cliquant sur un bouton. L’application métier est partagée simultanément.

Certains  de ces composants gèrent également la contextualisation des conversations. Cette propriété est présente par défaut dans Microsoft Outlook : Vous recevez un mail d’une personne présente dans votre liste de contacts, sa présence est affichée automatiquement. Vous pouvez le contacter par messagerie instantanée en positionnant votre souris sur son nom. Cette action donne des informations à Lync pour les afficher sur la fenêtre de conversation : le titre correspond à l’objet du message et un lien est disponible pour afficher l’email concerné

Les boutons stockent une donnée définit par le développeur, elle est ensuite interprétée par le client paramétré. Il affiche l’information ou démarre une application spécifique.

Voici quelques exemples d’usages :
•    Afficher ma liste de contact dans le portail de l’entreprise
•    Afficher la fiche du client dans le client Lync lors d’un appel

Mon avis : Ce SDK est de loin le plus facile à appréhender. Un non développeur est capable de construire une interface avec quelques contrôles sans entrer une ligne de code. Si vous souhaitez démarrer sur les SDK Lync, commencez par-là !

  • Lync 2010 Group Chat

La partie Group Chat gère des salons de discussions persistants. Ils peuvent être gérés à partir de cette API pour ajouter / supprimer des messages, ajouter / supprimer des membres, etc …

Mon avis : Le rôle Group Chat est peu utilisé. La fonctionnalité est différente dans la preview de Lync 2013.

  • Lync Server 2010

Lync utilise le protocole SIP pour échanger des informations entre le client et le serveur. Ce composant sera utilisé pour manipuler les données SIP.

Ex : Obtenir la version du client utilisé, ajouter un disclaimer pour avertir les utilisateurs lors d’un échange en messagerie instantanée, …

Mon avis : Ce SDK est spécifique et possède peu d’application.

  • UCMA (Unified Communications Managed API)

Il s’agit du SDK  le plus complet. En version 3.0 sous Lync, il ouvre beaucoup de possibilités pour personnaliser et enrichir les outils présents dans Lync. Il peut être utilisé aussi bien pour la partie cliente que serveur. UCMA donne la possibilité de construire des applications très évoluées, allant du simple robot jusqu’à la manipulation des flux audio et vidéo. Le nombre important d’appels simultanés et de la haute disponibilité sont gérés nativement.

UCMA est décomposée en deux parties :

•    UCMA Core : Cette partie représente le cœur de l’API. Lync l’utilise pour implémenter les fonctionnalités natives
•    UCMA Workflow : la partie Workflow est “user friendly”. Le workflow est construit de manière graphique et aide le développeur à ajouter les bonnes actions pour accompagner l’utilisateur jusqu’au bon interlocuteur.
•    Un exemple de workfow : l’appel est accepté, un message d’accueil est joué et le workflow attend ensuite l’entrée d’une information par l’utilisateur. En fonction du choix, il est transféré vers un agent.

Voici quelques exemples :

•    Développer un robot pour traiter les demandes d’un utilisateur via messagerie instantanée
•    Test de charge avec différents scénarios d’utilisation
•    Application IVR (Interactive Voice Response)
•    Service d’enregistrement sur le serveur

Mon avis : Il s’agit du SDK à connaitre absolument car il accède à la plupart des fonctionnalités de Lync et possède un niveau d’interaction complet. La quasi-totalité des scénarios imaginables sont réalisables avec UCMA. Il est à mon avis le plus dur à maitriser. Si vous vous êtes essayé avec succès sur le SDK Lync Client, vous pouvez attaquer UCMA !

Pour résumer, je pense que les API Lync 2010 et UCMA 3.0 sont les plus intéressantes. Elles sont très complémentaires et offre un panel complet pour l’élaboration d’une application Lync. Les deux autres sont peu utilisés mais ne doivent néanmoins ne pas être oubliés.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Environnements de travail : 5 Profils innovants !

Environnements de travail : 5 Profils innovants !

Découvrez les nouveaux environnements de travail sous l’angle de 5 Profils innovants en termes de gestion, usage, sécurité, utilisation et collaboration. Les collaborateurs d’aujourd’hui souhaitent avoir accès à des solutions PC à la fois, flexibles, performantes, sécurisées et faciles à utiliser, et ce où qu’ils se trouvent. Explorez les solutions !

Mobilité - Par Alexis Conia - Publié le 31 octobre 2013