> Mobilité > E-G8 : Internet a plus de poids que l’agriculture ou l’énergie

E-G8 : Internet a plus de poids que l’agriculture ou l’énergie

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 24 mai 2011
email

Alors que le président Sarkozy parle de 4 milliards et demi d'euros d'investissement dans les infrastructures numériques, la question se pose à l'e-G8 de l'impact du web sur l'économie.

L'institut McKinzey a profité de l'occasion pour publier une étude sur la mesure de cette influence.

E-G8 : Internet a plus de poids que l’agriculture ou l’énergie

Conduite dans les pays membres du G8, plus la Chine, l’Inde et le Brésil, la Corée du Sud et la Suède, l’étude note la contribution d’internet à la croissance des États. Son poids serait même aujourd’hui supérieur à celui de l’agriculture ou de l’énergie. En une année, 8 000 milliards d’euros sont échangés par le biais du e-commerce. En moyenne, Internet représente 3,4 % du PIB des 13 pays concernés par l’enquête et compterait pour 10 % dans la croissance de ces quinze dernières années.

2,6 emplois créés pour un détruit

Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, les richesses générées par l’e-économie ne profitent pas qu’aux « Pure Player » du web. Plus de 75 % de la valeur ajoutée créée par internet se trouve dans les industries traditionnelles. Selon l’étude, Internet est également un pourvoyeur d’emploi. Si certains ont été perdus au profit de technologies web, le document révèle un ratio de 2,6 jobs créés pour chaque emploi perdu à cause d’internet. Les données étant basées sur les chiffres de 4 800 PME. « Les entreprises qui ont pleinement intégré la technologie et l’utilisent, créent en moyenne deux fois plus d’emplois que les autres », note l’étude. « Inversement, Internet à un effet nul, voir négatif sur les entreprises qui ne l’utilisent que peu ou pas du tout ».

Sans surprise, les États-Unis sont l’acteur le plus important d’Internet, avec 30 % des revenus globaux. C’est également le pays le plus équilibré en termes de structures, avec une contribution équivalente des secteurs matériel, logiciel et services et télécommunications. La situation est néanmoins en train d’évoluer alors que la Chine et l’Inde connaissent un taux de croissance de leur économie web de plus de 20 %. Une croissance qui dépend notamment des investissements publics. Les pays qui investissent le plus dans Internet sont logiquement ceux qui en tirent le plus de bénéfices et ont le plus haut taux de revenus issus d’Internet dans leur PIB.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide Atlassian Data Center

Le Guide Atlassian Data Center

Face aux nombre croissants d’utilisateurs qui accèdent à vos apps, le Guide Atlassian Data Center présente les meilleures pratiques et solution d'évolutivité, de sécurité et de conformité en vous appuyant sur les normes du secteur et les logiciels présents dans votre stack technique, ce Guide Ultime répond à vos principales préoccupations pour assurer la conformité et surveiller tous les problèmes de sécurité potentiels de vos environnements applicatifs d’entreprise.

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 24 mai 2011