> Mobilité > Evolution de la téléphonie fixe d’entreprise vers la Virtualisation

Evolution de la téléphonie fixe d’entreprise vers la Virtualisation

Mobilité - Par Franck Annet - Publié le 09 janvier 2014
email

Cela fait maintenant 14 ans que je travaille dans la téléphonie et les outils de communication et l’évolution de la téléphonie fixe en entreprise est en train de prendre un grand tournant ces derniers temps.

Evolution de la téléphonie fixe d’entreprise vers la Virtualisation

En effet, il y a 14 ans, il était impensable de concevoir de la téléphonie sur le réseau informatique de l’entreprise, et d’être intégré au niveau des serveurs de l’entreprise.

Puis est arrivée la téléphonie sur IP, grande révolution dans la téléphonie, mais qui va vite poser le problème de conflits entre la DSI et les gestionnaires de la téléphonie dans l’entreprise. Je me souviens encore de certaines réflexions de responsables de la DSI du style : « Jamais, je vais polluer mon réseau avec de la téléphonie, j’ai déjà assez de problèmes comme cela ».

Il y a aussi la révolution sur le câblage, car il était dédié à la téléphonie et souvent sur deux fils, ne répondant pas aux besoins de la téléphonie sur IP. L’arrivée de Cisco sur le marché de la téléphonie, avec une offre uniquement sur IP, ne paraît pas adaptée au marché français. Cette offre ne tient pas compte de certaines fonctionnalités un peu « françaises » qui posent beaucoup de problèmes d’adaptation. (Patron/secrétaire, console Opératrice, etc..). Assez vite, toutes les grandes marques vont évoluer vers la téléphonie IP avec des offres mixant l’analogique, le numérique et l’IP (Alcatel, Aastra, Siemens, etc…).

Avec ses nouvelles offres, la centralisation devient chose possible et correspond plus au schéma des DSI. Cela permet à l’équipe DSI en central de faire toute la gestion et de déléguer aux équipes locales certaines tâches. Avec cette centralisation, il faut bien faire attention aux problèmes liés aux coupures des liaisons entre les sites qui provoquent des interruptions de services ou de coupures complètes de la téléphonie.

Il faut donc prévoir pour cela  des modules dits de « secours » avec une intelligence embarquée qui va permettre à l’agence déconnectée de pouvoir continuer à fonctionner indépendamment. Il faut aussi avoir des accès opérateurs locaux afin de garantir un fonctionnement complet en cas de coupure ou de soucis sur le serveur téléphonique central.

La téléphonie est alors intégrée à la DSI comme toute autre application informatique, et les serveurs de téléphonie sont dans les baies dans les salles informatiques. Quelle est donc l’évolution de la téléphonie au niveau de la virtualisation ? Il y a encore quelques temps, les grands acteurs historiques de la téléphonie proposaient de la virtualisation, mais toujours avec du Hardware propre, ne correspondant pas aux besoins de la DSI d’intégrer totalement la téléphonie dans leur serveur virtualisé sous WMware ou Hyper-V.

Sur le marché actuel, de plus en plus de solutions existent totalement virtualisables : ex Microsoft, Snom, 3CX, et d’autres solutions annoncent leur future virtualisation : ex Cisco, Alcatel. Alors, une des prochaines étapes (qui est déjà en cours) sera  l’hébergement dans le Cloud !

Téléchargez gratuitement cette ressource

Accédez au Service Premium Ricoh

Accédez au Service Premium Ricoh

Des imprimantes de qualité professionnelle, des services exclusifs, quelle que soit la taille de votre entreprise, vous pouvez, dès à présent, bénéficier du service premium de Ricoh. Un ensemble de services et de solutions normalement dédiés aux grands comptes, découvrez dès maintenant les conditions exclusives qui vous sont réservées pour accéder au meilleur de la technologie Ricoh…

Mobilité - Par Franck Annet - Publié le 09 janvier 2014