> Tech > Exchange 2007, conçu pour la mobilité

Exchange 2007, conçu pour la mobilité

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dès sa conception, Exchange 2007 a été pensé pour répondre aux besoins en termes de mobilité. La richesse fonctionnelle dans ce domaine démontre bien la prise en compte de ces besoins. Par défaut, lors de l’installation du rôle de serveur d'accès au sein d’une architecture Exchange Server 2007, Microsoft Exchange

ActiveSync est activé.

Tous les utilisateurs disposant d’une boîte aux lettres Exchange peuvent synchroniser leur périphérique mobile avec le serveur Microsoft Exchange. ActiveSync Exchange est un protocole de synchronisation Microsoft Exchange optimisé pour fonctionner avec des réseaux à faible bande passante et à latence élevée. Le protocole, basé sur http(s) et XML, permet à des périphériques tels que des téléphones mobiles avec navigateur intégré ou des périphériques de type Microsoft Windows Mobile, d’accéder aux informations stockées sur un serveur exécutant Microsoft Exchange.

ActiveSync Exchange permet aux utilisateurs de périphériques mobiles d’accéder à leurs messages électroniques, calendrier, contacts et tâches et de continuer à avoir accès à ces informations lorsqu’ils travaillent hors connexion. Il faut cependant noter qu’ActiveSync Exchange ne permet pas de synchroniser des notes dans Microsoft Outlook. Lors de son intégration dans Exchange 2007, ActiveSync Exchange a été amélioré, et de nouvelles fonctionnalités sont intégrées alors que certaines autres sont optimisées. Ces fonctionnalités disponibles depuis un équipement Windows Mobile 6 connecté à un serveur Exchange 2007 sont essentiellement la prise en charge des messages HTML, la prise en charge des indicateurs de suivi des messages, la prise en charge de la récupération rapide des messages, la gestion des informations des participants aux réunions, la recherche Exchange optimisée, l’accès aux documents Windows SharePoint Services et l’accès aux documents situés sur des partages réseau (accès UNC), la réinitialisation de code PIN, l’amélioration de la sécurité des périphériques par des stratégies de mot de passe, le support du service Autodiscover (simplification de la configuration), la prise en charge de la configuration d’absence du bureau, la prise en charge de la synchronisation des tâches, sans oublier bien sûr la fonction de Direct Push.

D’un point de vue de l’administration, il est possible d’exécuter différentes tâches ActiveSync telles que l’activation ou la désactivation de la fonction ActiveSync Exchange pour chacun des utilisateurs, la définition des stratégies de sécurité telles que la longueur de mot de passe minimale, le verrouillage de périphériques et le nombre maximal de tentatives d’entrée de mot de passe infructueuses, la commande d’effacement à distance pour supprimer toutes les données d’un périphérique perdu ou volé ou encore la génération d’état divers.

Bien sûr, de nouvelles fonctionnalités sont liées à Windows Mobile 6 et peuvent être utilisées lors d’une connexion à un serveur Exchange 2003 SP2, mais certaines fonctions seront alors inopérantes, alors que d’autres seront optimisées.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010