> Tech > Exemple de Request Routing

Exemple de Request Routing

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Voyons un exemple de directory walk. Si nous étendons les contextes de configuration pour le serveur ITSOco, nous voyons les directives présentées en figure 1. Supposons qu'une requête client pour l'URL /ITSOweb/ITSOco/ Image_Junk/image_junk.html. arrive de l'adresse IP 10.10.1.2. La première correspondance Directory, parce que c'est la plus courte, est "/"

Exemple de Request Routing

(le répertoire
racine). La directive Allow
Override None ordonne au serveur de
ne pas rechercher le fichier .htaccess
dans ce répertoire (ou dans n’importe
quel sous-répertoire) sauf s’il y a un
remplacement spécifique. Cette directive
améliore la performance et instaure
un précédent de sécurité important.

La directive « order » définit l’ordre
dans lequel Apache évalue la liste des
clients auxquels vous refusez ou autorisez
l’accès. (Il n’y a pas ici de traitement
de haut en bas !) Précisément, «
order deny,allow » signifie qu’on autorise
l’accès par défaut, mais cela est
supplanté par la directive suivante, «
deny from all ». Au sommet de cette
hiérarchie de configuration, nous n’autorisons
pas d’accès, à  moins de le supplanter
à  un niveau inférieur. Cette approche
sécurise le serveur par défaut.

Ensuite, le processus request routing
examine Directory /ITSOweb/
ITSOco. Nous voulons autoriser l’accès
ouvert à  DocumentRoot (qui contient
la page home du serveur ITSOco),
donc nous remplaçons et inversons la
directive que nous avons donnée dans
le répertoire précédent (« order
deny,allow ») par la directive « order allow,
deny ». Cette directive établit le refus
comme l’état par défaut, mais permet
à  la directive suivante (« allow from
all ») de supplanter le refus d’accès.

Le contexte final (parce que c’est le
plus long) est Directory /ITSOweb/
ITSOco/Image_Junk. Là  encore, nous
remplaçons les paramètres pour la directive
order en émettant la directive
« order deny,allow ». Cette directive définit
l’autorisation par défaut, mais la directive
suivante « deny from all », qui exclut
tous les clients, la supplante. La
dernière directive à  appliquer est « allow
from 10.10.0.0/255.255.0.0 » (nous
pouvons ignorer les trois directives finales
dans ce Directory ici). Cette directive
n’autorise l’accès qu’aux clients
avec des adresses IP situées dans le
subnet 10.10.0.0 et le refuse à  tous les autres, lesquels reçoivent le message
d’erreur 403 « Forbidden by Rule ».

Ce directory walk (promenade
dans les répertoires) du plus court au
plus long contexte Directory est un outil
utile permettant d’établir des précédents
de sécurité que vous pourrez
supplanter si nécessaire et de créer des
configurations à  la fois puissantes et
compactes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010