> Mobilité > Gérer le cycle de vie des applications SharePoint avec SPALM

Gérer le cycle de vie des applications SharePoint avec SPALM

Mobilité - Par Nicolas Foulon - Publié le 16 avril 2012
email

La plupart des développeurs et architectes SharePoint le savent, gérer un projet SharePoint, de sa conception à son déploiement requiert de nombreuses opérations, parfois très délicates à mettre en œuvre.

Gérer le cycle de vie des applications SharePoint avec SPALM

De plus, ces opérations sont souvent répétées à chaque nouveau projet. Partant de ce constat, Torsten Mandelkow et Matthias Einig, deux développeurs basés en Allemagne ont mis en place un nouveau projet Codeplex, SPALM, pour SharePoint Application Lifecycle Management, dont le but est de consolider les différentes bonnes pratiques et d’aider à la réalisation de solutions SharePoint standardisées et performantes. Voyons comment SPALM peut nous aider lors de nos développements.

Le cycle de vie des applications SharePoint est avant tout un enchaînement d’étapes, un « process » comme certains aiment à dire. Cet enchaînement est parfaitement décrit par Microsoft dans la littérature SharePoint disponible en ligne (Centre de documentation dédié à l’ALM), alors pourquoi réaliser un nouvel ensemble d’outils ?

SPALM n’est pas en soi un remplacement des techniques proposées par Microsoft, mais plutôt un complément d’outils, destiné justement à industrialiser ces bonnes pratiques. Mais revenons tout d’abord sur les cycles de vie applicatifs.

Notion de Cycle de vie applicatif

Le concept de cycle de vie applicatif est un concept extrêmement important dans le cadre de l’industrialisation de solutions logicielles en général. C’est grâce à une identification des différents composants, acteurs, procédures, modèles, bonnes pratiques et techniques que l’industrie informatique peut répéter des déploiements réussis. En effet, si vous gérez une seule application dans votre entreprise, vous pouvez y consacrer un temps conséquent lorsqu’elle le nécessite : vous n’avez pas à industrialiser sa maintenance. Par contre, si vous devez gérer 50 applications pour 40 clients différents, alors la mise en place de bonnes pratiques devient indispensable. C’est là qu’apparaît la notion de cycle de vie des applications. Le cycle de vie d’une application décrit toutes les étapes que celle-ci va suivre, de sa conception a sa mise en service, sa maintenance et enfin sa décommission éventuelle. Le projet SPALM décrit le cycle de vie tel que dans la Figure 1 :

(((IMG5380)))

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

Migrer une partie des services d’un système d’information vers Office 365 s’inscrit dans une démarche plutôt moderne. Mais elle va impliquer un certain nombre de changements majeurs qui bien souvent ne sont pas pris en compte lors de la décision d’acquisition du service, découvrez nos 6 recommandations clés !

Mobilité - Par Nicolas Foulon - Publié le 16 avril 2012