> Mobilité > Groove 2007, le collaboratif sécurisé et inter-entreprises selon Microsoft – partie 1

Groove 2007, le collaboratif sécurisé et inter-entreprises selon Microsoft – partie 1

Mobilité - Par Fabrice Barbin - Publié le 24 juin 2010
email

Equipes mobiles, collaborations inter-entreprises, dématérialisation des échanges, intelligence économique, sécurité des données, réseaux sociaux spécialisés… autant de thématiques auxquelles les entreprises, et plus particulièrement les DSI, sont aujourd’hui confrontées.

C'est toujours ce même dilemme : offrir aux utilisateurs Autonomie et Flexibilité, tout en garantissant des usages et une sécurité conformes aux politiques choisies par l’entreprise. Découverte d’une solution toute particulièrement adaptée : Groove
Définir les usages de Groove en quelques mots n’est pas chose aisée. La solution offre en effet une réponse pertinente pour de nombreux scénarii. Nous pouvons toutefois extraire quelques points clés :

Contenu complémentaire :
Partie 1
le blog de Fabrice Barbin
Le groupe des utilisateurs francophones de Groove

Groove 2007, le collaboratif sécurisé et inter-entreprises selon Microsoft – partie 1

La clé de voûte de Groove est l’espace de travail. Un espace de travail est une zone cloisonnée, au sein de laquelle sont invités un ou plusieurs membres afin de collaborer sur un sujet commun : gérer un projet, partager des ressources, faciliter les échanges entre deux partenaires, etc. Le contenu de l’espace de travail est adapté en fonction de l’objectif à atteindre par la mise en place des outils nécessaires. Il est à noter que seules les personnes explicitement invitées dans l’espace de travail sont en mesure de consulter les données.

Différents outils sont fournis en standard, certains formels tels que le partage de fichiers ou la création de formulaires, … d’autres plus informels tels que la discussion, le « notepad » ou le « sketchpad », … Les personnes autorisées (dont le créateur à minima) peuvent donc choisir les outils nécessaires, les positionner, les renommer. Tout moment du cycle de vie de l’espace, l’ajout ou la suppression d’outils reste possibles. Groove dispose également d’outils dédiés à la communication : messagerie instantanée sécurisée, chat, …

Enfin, un système d’alertes (« Push ») permet de bénéficier de notifications lorsqu’un contenu a été ajouté ou modifié par l’un des membres d’un espace. Le niveau d’alerte est adaptable librement par chaque utilisateur à l’échelle d’un espace ou d’un outil. Un des avantages clé de la plate-forme réside dans le fait que la création des espaces est à l’initiative de chaque utilisateur, en fonction de ses besoins.

Ce dernier dispose ainsi d’une forte autonomie d’action, tout en sachant que l’architecture Groove dispose de mécanismes permettant aux administrateurs de définir de manière centralisée un cadre global au sein duquel les utilisateurs peuvent évoluer : Une bonne méthode donc pour concilier une autonomie locale avec une gestion centralisée des usages.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité du Télétravail Top 5 IT Expert

Sécurité du Télétravail Top 5 IT Expert

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Mobilité - Par Fabrice Barbin - Publié le 24 juin 2010