> Tech > Inflation du nombre de systèmes

Inflation du nombre de systèmes

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La croissance par ajout de machines exige des applications qu'elles puissent monter en charge en augmentant le nombre de machines les supportant, pas en augmentant les capacités du serveur. L'idée derrière des concepts tels que l'architecture DNA de Microsoft (Distributed InterNet Applications) et des produits tels que AppCenter, est de

Inflation du nombre de systèmes

permettre la création d’applications distribuées que les administrateurs
systèmes peuvent facilement déployer et mettre à  jour sur plusieurs systèmes.
La croissance par ajout de machines n’empêche pas l’utilisation de grosses machines
SMP. Même dans un contexte multiserveur, on a besoin de toute la puissance possible
pour une application utilisant intensivement une grosse base de données SQL Server,
mais la possibilité de faire évoluer les ressources disponibles pour les applications
par l’ajout de matériels supplémentaires sous forme de serveurs complets conserve
des avantages.
Les constructeurs se battent désormais âprement pour le marché des très grandes
applications distribuées. Ils ont déjà  fourni des systèmes sous forme de racks
de tiroirs dits 1U pour le marché en pleine croissance des ISP et entendent bien
commercialiser ces systèmes aux entreprises. Des constructeurs tels qu’IBM proposent
déjà  des systèmes rackables au format 1U avec 2 processeurs Pentium III, ainsi
que des serveurs tolérants aux pannes complets (avec toute une palette d’unités
enfichables à  chaud) également rackables dans un tiroir format 7U.

Les constructeurs se battent désormais âprement pour le marché des très
grandes applications distribuées

Les logiciels nécessaires pour commencer à  bâtir des applications supportant de
telles méthodes de montée en charge existent déjà . Certains d’entre-vous sont
probablement déjà  dans de tels environnements sans le savoir. Avez-vous un équilibreur
de charge en frontal de vos fermes de serveurs Web ? Si tel est le cas, vous avez
déjà  une architecture évoluant par ajout de serveurs. De là  à  bâtir des clusters
de clusters et à  équilibrer la charge entre des applications clusterisées, il
n’y a qu’un pas. Avec la baisse continue des matériels et le fait que les OS comportent
de plus en plus de fonctions de distribution des applications, le point d’entrée
vers ces technologies ne cesse de s’abaisser. Si Microsoft tient réellement ses
promesses avec AppCenter, il sera possible à  tout ingénieur système compétent
de faire tourner des applications dans des environnements distribués.
Les responsables de la gestion des parcs machines y trouveront également des avantages.
Plus de configurations de serveur  » spéciales  » : commandez tous simplement une
nouvelle configuration standard et branchez-la sur le réseau. Depuis quand quelqu’un
s’était-il préoccupé de faciliter la tâche des gestionnaires de parcs machines
?

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010