> Tech > Installation d’applications pour plusieurs utilisateurs

Installation d’applications pour plusieurs utilisateurs

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Comment Terminal Server connaît-il le mode d'installation d'une application ? Chaque session Terminal Server peut fonctionner sur deux modes : Execute et Install. Ces termes décrivent bien leurs objectifs : le mode Execute permet d'exécuter des applications et le mode Install permet de les installer. Les mécanismes d'installation d'une application

dépendent du mode dans lequel est exécuté le programme d’installation
de l’application.

Une session en mode Install crée des valeurs de Registre, que Terminal Server
copie dans la clé du Registre HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\WindowsNT\CurrentVersion\TerminalServer\Install.
Chaque fois qu’une application ajoute des clés, Terminal Server les copie dans
HKEY_CURRENT_USER et HKEY_LOCAL_MACHINE dans la sous-clé HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\WindowsNT\CurrentVersion\Terminal
Server\Install\Machine.

Pour les applications Win32, il n’est pas nécessaire d’en savoir autant. Il suffit
de savoir que lorsque la session est en mode Execute (le mode habituel, sauf si
vous spécifiez le contraire), si une application essaie de lire une valeur de
Registre HKEY_CURRENT_USER qui n’existe pas, Terminal Server la cherche dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\WindowsNT\CurrentVersion\Terminal
Server\Install.

S’il la trouve, il la copie, ainsi que ses sous-clés, à  l’emplacement approprié
dans HKEY_CURRENT_USER et copie tous les fichiers .ini ou les fichiers .dll spécifiques
aux utilisateurs dans le répertoire de base de l’utilisateur. Si l’utilisateur
n’a pas de répertoire de base, les fichiers vont dans le dossier personnel de
l’utilisateur dans les profils \%systemroot%\.

Dans les applications Terminal Server correctement installées, les paramètres
s’appliquent aux utilisateurs, non aux machines

Pour mettre Terminal Server en mode Install, il faut utiliser l’utilitaire d’invite
de commande Change User (si vous installez des applications avec Execute ou avec
le programme d’installation qui accompagne l’application) ou bien un commutateur
sur l’applet Ajout/Suppression des programmes du Panneau de configuration.

Pour modifier un utilisateur il existe trois possibilités :

  • /execute (l’option par défaut), qui installe les applications en mode monoutilisateur
  • /install, qui met Terminal Server en mode Install
  • /query qui indique le mode dans lequel se trouve la session

Avant d’exécuter un programme d’installation, ouvrez une invite de commande et
exécutez Change User/install. Le système copiera toutes les valeurs dans la clé
de Registre appropriée pour les copier ultérieurement dans les paramètres de Registre
de chaque utilisateur exécutant l’application dans sa session.

Si une session Terminal Server est mise en mode Install au moyen de cette commande,
elle restera ainsi jusqu’à  ce que vous réexécutiez la même commande pour revenir
au mode Execute. Par conséquent, pour s’assurer que Terminal Server se mettra
en mode Execute, une fois l’application installée, le meilleur moyen est d’utiliser
l’applet Ajout/Suppression de programmes.

Cette fonction mettra la session en mode Install pendant la procédure d’installation,
puis la remettra automatiquement en mode Execute à  la fin de l’installation. Après
vous avoir invité à  désigner l’emplacement des fichiers d’installation, l’assistant
d’installation vous demande si vous voulez donner à  tous les utilisateurs les
mêmes paramètres initiaux (l’option par défaut) ou si vous voulez que les paramètres
de l’application ne s’appliquent qu’à  l’utilisateur du poste de travail sur lequel
vous installez l’application. Si vous choisissez l’option par défaut, vous mettez
Terminal Server en mode Install.

Une fois le programme de setup de l’application terminé, vous retournez à  l’assistant
d’installation, qui vous invite à  cliquer sur Suivant. Enfin, une boîte de dialogue
peu gracieuse s’affiche et vous demande de cliquer sur Terminer ou Annuler à  la
fin du processus d’installation, en vous avertissant en lettres majuscules de
ne pas cliquer avant la fin du processus. Si vous cliquez sur Terminer ou Annuler,
la session retourne en mode Execute.

L’intérêt du mode Install ne se limite pas au processus d’installation. Il peut
également servir à  configurer une application avec des paramètres généraux s’appliquant
à  tous les utilisateurs.

Par exemple, une application exécutée en mode Install permet d’éditer tous les
chemins de sauvegarde de fichier, afin qu’ils désignent le répertoire de base
de chaque utilisateur. Il permet également de désactiver toutes les animations
apparaissant généralement dans l’application. Rappelez-vous surtout que toute
modification apportée à  une application en mode Install se copiera dans le Registre
et s’appliquera à  tous les utilisateurs.Prenons comme exemple TechNet de Microsoft,
un abonnement mensuel permettant de consulter des corrections de l’OS, des livres
blancs et des articles de connaissance des bases. L’une des fonctions les plus
pratiques de ce service est de se rappeler la dernière page consultée et les résultats
de la dernière question posée. Si vous installez TechNet en mode Install, l’application
sera disponible pour tous les utilisateurs du serveur de terminaux.

Toute modification apportée à  une application en mode Install se copiera
dans le Registre et s’appliquera à  tous les utilisateurs

Or supposons que Jean exécute TechNet pendant que la session est en mode Install
et que la dernière page qu’il consulte est  » Déboguer et profiler les applications
Java « . Lorsque Fred ouvre après lui une session Terminal Server et exécute TechNet,
il obtient cet article au lieu de l’écran  » Bienvenu sur TechNet  » qui s’affiche
habituellement lors de la première consultation. S’il clique sur l’outil Consulter
les résultats, Fred – comme tout nouvel utilisateur de TechNet sur ce serveur
de terminaux – obtient lui aussi les résultats de la dernière consultation de
Jean en mode Install, ainsi que l’historique de tous les articles consultés par
Jean et tous les signets qu’il a placés.

Ce comportement n’est pas permanent. Dans les paramètres de Registre de Fred,
Terminal Server stockera le dernier article qu’il a consulté et à  la prochaine
exécution de l’application, c’est son article qu’il verra, non pas celui de Jean.
Cependant lorsque d’autres utilisateurs exécuteront ultérieurement cette application,
ils obtiendront les paramètres de Registre originaux de Jean pour TechNet.

Dans le cas de TechNet, la situation n’est pas si grave. Ce n’est pas vraiment
compromettant de permettre à  d’autres de connaître les articles techniques consultés
par un utilisateur, lorsqu’ils ouvrent pour la première fois une application.
Mais avec un produit plus personnel comme un browser Web, l’affaire devient plus
embarrassante. Avant d’exécuter des applications dans un environnement multi utilisateurs,
il faut vérifier les modes de session et s’assurer d’être en mode Execute, si
vous utilisez l’application, au lieu de l’installer, pour que d’autres l’utilisent.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010