> Tech > Interface utilisateur

Interface utilisateur

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le développement d’applications Web basées sur Java est divisé en deux camps : basé sur l’action et basé sur les composantes. Description simple de ces deux camps : les applications basées sur l’action utilisent des JSP (Java Server Pages) et les applications basées sur les composantes utilisent des JSF (Java

Interface utilisateur

Server Faces). Basé sur l’action se réfère à l’utilisation de l’attribut action du tag formulaire HTML pour spécifier le processus serveur qui doit traiter la soumission de ce formulaire :
<form action="/remittantWorkSheet.do" >

Le processus serveur, remittance WorkSheet dans l’exemple, traite la validation, la communication avec le niveau données et la logique de gestion, et la construction de la réponse HTML. A l’inverse, les applications JSF basées sur des composantes permettent aux développeurs de pages d’utiliser des composantes logicielles (tags JSF HTML) qui donnent la possibilité de lier l’entrée aux attributs d’objets Java, de mapper les événements UI aux processus serveur et d’intégrer le formatage et la validation. En bref, les tags JSF se rapprochent beaucoup plus d’une composante GUI que les tags JSP.

L’une des difficultés rencontrées avec JSF est le choix de l’implémentation JSF à utiliser. (A noter que JSF est construit au-dessus de JSP et de l’API Servlet). Il existe trois implémentations JSF principales : IBM, Sun et Apache. L’implémentation JSF d’IBM a été profondément remaniée entre WebSphere 5.1 et 6.0, et il y a des difficultés à migrer IBM JSF de WAS 5.1 à 6.0. Si vous déployez sur WebSphere 5.1, je vous conseille d’utiliser JSF de Sun ou d’Apache. Je préfère JSF d’Apache, appelé MyFaces (myfaces. apache. org), simplement parce que j’ai toujours eu une bonne expérience avec les produits Apache open-source. Quelle que soit la route suivie, basée sur l’action ou basée sur les composantes, il faut quand même considérer les extensions de bibliothèques de tags.

Si vous prenez la route basée sur l’action, considérez la bibliothèque de tags Struts (struts.apache. org), que vous pouvez utiliser même si vous n’utilisez pas Struts comme votre MVC). Avec la route basée sur les composantes, je conseille Tomahawk (myfaces.apache.org/toma hawk) et Ajax4JSF (labs.jboss.com/portal/jbossajax4jsf). Pour résumer mes sentiments à propos des UI basées sur l’action vs basées sur les composantes, je dirai simplement ceci : je viens juste de boucler un projet JSF de six mois et le temps qu’il m’a fallu pour devenir un expert puis pour former les autres en JSF, a été excessif. Cependant, il est vrai qu’une fois une stratégie UI conçue, le riche ensemble de tags JSF facilite grandement l’ajout de panneaux et de fonctions. Sachez toutefois que tout projet qui utilise JSF nécessite la disponibilité d’un expert JSF.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010