> Tech > La « Coalition des Métadonnées  » et MDIS (Metadata Interchange Specification)

La « Coalition des Métadonnées  » et MDIS (Metadata Interchange Specification)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

C'est pour élaborer un tel standard qu'un groupe de six fournisseurs d'applications ont fondé, en octobre 1995, “ The Metadata Coalition ” (Pour en savoir plus sur la “ Metadata Coalition ”, consultez son site Web à  l'adresse http://207.33.3.206), chargée de définir les standards d'échange de métadonnées entre outils logiciels.

La « Coalition des Métadonnées  » et MDIS (Metadata Interchange Specification)

Ce groupe compte à  présent des représentants de 24 fournisseurs d’applications de data warehousing, dont IBM, ETI et Arbor Software. Ses membres se réunissent plusieurs fois par an, et il est ouvert tant aux fournisseurs qu’aux utilisateurs finaux. La coalition travaille sur plusieurs axes, en toute indépendance vis-à -vis des plates-formes, bases de données ou machines. Ses objectifs sont clairs : définir des standards d’échange de métadonnées ; créer une API (Application Programming Interface) indépendante des fournisseurs pour l’échange de métadonnées ; définir une infrastructure facilitant la conformité des produits avec les standards d’échange de métadonnées ; et, enfin, créer des procédures de maintenance et d’intégration de modifications dans les standards d’échange de métadonnées. En 1998 est arrivée sur le marché la première génération de logiciels conformes à  MDIS. Même s’il est probable que les premiers produits se cantonneront au secteur du mainframe, on peut supposer que les fournisseurs d’AS/400 finiront eux aussi par se conformer au standard.

Malgré sa brève existence, “ The Metadata Coalition ” a déjà 
proposé un standard ouvert pour l’échange de métadonnées entre progiciels.
Baptisée MDIS (Metadata Interchange Specification), cette norme comporte quatre
composants majeurs : un modèle de métadonnées standards d’échange, un
cadre d’accès standard d’échange, un profil d’outils, et une
configuration utilisateur.

           
Le modèle de métadonnées standards d’échange fait référence
aux formats de fichiers ASCII représentant les métadonnées techniques pour l’échange
entre des outils de data-warehousing. En évitant les formats de fichiers propriétaires,
les outils fonctionnant sur toute plate-forme matérielle majeure peuvent accéder
au modèle de métadonnées standard. Selon la coalition, les fichiers d’échange
de métadonnées doivent décrire les métadonnées ainsi que leur application
d’origine. De telles informations comprennent le nom et le numéro de version
de l’outil ayant créé les métadonnées, les tampons horodateurs indiquant
quand les métadonnées ont été exportées, une identification de version pour
le standard MDIS en service, le nom de l’ordinateur hôte d’origine, les
descriptions de texte des métadonnées, et les attributs de zones de métadonnées.
Ces fichiers d’échange constituent le fondement du modèle MDIS.

           
Le composant cadre d’accès standard d’échange du MDIS décrit
le nombre et les types de fonctions API qu’un outil doit prendre en charge pour
être considéré conforme à  MDIS. Grâce à  des appels à  des API, les clients
pourront créer des programmes invoquant l’échange de métadonnées. Outre les
API obligatoires, le cadre de travail détaille les fonctions API facultatives
que les outils peuvent assumer à  la discrétion des développeurs d’outils.

           
Les autres composants du standard d’échange concernent le contenu de
fichiers spécialisés. Le profil d’outils est un fichier obligatoire décrivant
chaque aspect du modèle de métadonnées standard d’échange qu’un outil
donné supporte. Le fichier Configuration utilisateur est un second
fichier requis dans chaque outil conforme à  MDIS. Il décrit les voies d’échange
valides dans le propre environnement de traitement d’un utilisateur final.
Figurent également dans le fichier Configuration utilisateur, la liste des
outils à  partir desquels on peut importer des métadonnées. La figure 4
contient une représentation logique du standard d’échange de métadonnées et
de ses composants. En tant que nouveau standard, MDIS aura pendant plusieurs années
un champ d’application pratique limité. Entre temps, les informaticiens
continueront à  gérer les métadonnées manuellement, en s’aidant de
logiciels propriétaires.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010