> Tech > La convergence du téléphone et du PDA

La convergence du téléphone et du PDA

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Mais la convergence entre le téléphone et le PDA est une aubaine pour permettre la synchronisation à  distance de sa messagerie d'entreprise avec les informations contenues dans le téléphone intelligent ou le PDA communicant. La première approche est constituée à  la base d'un téléphone, qui est équipé de PC Phone

Edition, ce qui lui permet
de remplir les fonctions d’un assistant
personnel au même titre qu’un PDA. Le
seconde approche consiste à  intégrer les
fonctions d’un téléphone portable au
sein d’un PDA pour lui permettre de communiquer
en utilisant les réseaux GSM
Data ou GPRS. Dans les deux cas, le noyau
Windows Mobile permet l’utilisation
d’ActiveSync pour assurer une synchronisation directement
avec le serveur Exchange. Mais il faut savoir que la synchronisation
des messages ou des contacts s’effectue uniquement
sur un mode de communication. Si la synchronisation
des messages a été définie par exemple en direct avec le serveur
Exchange, elle ne sera alors effectuée que par ce type de
communication, cela signifie que lors d’une synchronisation
avec un PC de bureau, les messages ne seront plus synchronisés
par le PC, mais toujours en direct avec le serveur
Exchange. Le moyen de communication (GSM, GPRS ou Wifi
selon les équipements) pourra être sélectionné pour établir
la communication directe avec le serveur Echange. Mais
toutes ces solutions reposent sur le même principe qui impose
à  l’utilisateur d’initialiser une synchronisation avec le
serveur pour savoir si de nouveaux messages sont en attentes
et si c’est le cas de pouvoir alors les consulter. Pour ne
pas encombrer inutilement le mobile et surtout limiter les
temps de transfert, il est possible, et même fortement
conseillé de mettre en place des règles de filtrage. Des règles
de filtrages complémentaires peuvent aussi être mises en
place pour émettre un message d’alerte de type SMS (Short
Message System) vers le mobile de l’utilisateur lorsqu’un
message répondant à  des critères précis est arrivé dans la
boite aux lettres de cet utilisateur. Une synchronisation peut alors avoir lieu. Cette technique d’avertissement porte le
nom de ‘Push’ car le serveur pousse alors l’information d’arrivée
d’un message à  un utilisateur. Cette technique permet
d’avoir une meilleure réactivité pour la transmission d’informations
importantes comme des changements de rendezvous
ou des informations importantes pour le client de la société.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010