> Tech > La réparation

La réparation

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Microsoft préconise systématiquement la restauration à la réparation ! Effectivement, quand la dernière sauvegarde complète et TOUS les logs sont disponibles, il n’y a théoriquement aucune perte. Maintenant, pour de nombreuses raisons (dernière sauvegarde incorrecte, logs manquants ou altérés), il est souvent nécessaire de repartir des

La réparation

bases existantes. Ceci rassure souvent à tort ou à raison les administrateurs pour plusieurs raisons :

  • On garde « forcément » les dernières données sur disques.
  • On se prouve la robustesse des bases.
  • On évite un « long » rechargement des bases. Voir Figure 3.

Si l’on suspecte des défauts ou incohérences dans la base Exchange, par exemple suite à des erreurs d’écritures sur disques, la réparation d’une ou des bases impliquées peut être envisagée. On suppose alors que les logs restant ne contiennent que peu ou pas de données. Ceux-ci seront considérés comme perdus, et de ne seront pas utilisés par la réparation.

Après réparation, il est fortement conseillé de lancer une vérification d’intégrité. Contrairement aux anciennes versions, notamment Exchange 5.5, les erreurs corrigées deviennent très rares. Voir Figure 4. 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010