> Data > Le Calcul Haute Performance détrônera l’Intelligence Artificielle ?

Le Calcul Haute Performance détrônera l’Intelligence Artificielle ?

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 27 mai 2019
email

C'est ce qu'affirment 61% des DSI , pour eux, le Calcul Haute Performance (HPC) aura plus d’influence sur l’innovation que l’IA ! Cet indicateur prouve l’enthousiasme des organisations à adopter le HPC …

Le Calcul Haute Performance détrônera l’Intelligence Artificielle ?

High Performance Computing …

Le HPC utilise la puissance combinée de nombreux processeurs et un supercalculateur pour effectuer des traitements complexes de données de masse.

Avec l’IA et IoT, si les entreprises traitent des volumes considérables de données, la puissance de calcul nécessaire pour gérer ces données est très exigeante et les opportunités offertes par le HPC, guident les entreprises vers plus d’innovation Click To Tweet

 

La technologie qui fait progresser l’innovation

9 DSI sur 10 considèrent le HPC comme un moteur de l’innovation. Le HPC est pertinent pour :

  • la recherche gouvernementale
  • la recherche universitaire
  • les entreprises

il prend en charge les applications avancées d’analyse et de simulation de modélisation (9 sur 10)

  • défier la concurrence (81%)

 

Quelles sont ses domaines d’applications ?

  • le secteur bancaire (18%)
  • les télécommunications (15%)
  • l’aérospatial et de l’aéronautique (14%)

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 bonnes pratiques de protection des données

6 bonnes pratiques de protection des données

La Datasphere mondiale représente 40 Zo de données créées, dupliquées et enregistrées chaque année. La gestion et le stockage des données deviennent d’autant plus critiques que leur volumétrie ne cesse de croître. Découvrez les meilleures recommandations pour survivre dans l’univers de l’Infinite Data.

Formations & Sécurité

41% des entreprises françaises font appel au HPC via des cas d’applications pratiques :

  • 51% prévoient de le faire prochainement
  • 91,56% prévoient une mise en place dans les six mois à deux ans

Les entreprises françaises ont déjà formé leurs employés (19%) :

  • 50% le font actuellement
  • 25% prévoient de le faire

 

Toutefois, les inquiétudes portent sur :

  • les problèmes de sécurité (22%)
  • le manque de compétences (13%)
  • l’absence de technologies « HPC ready » appropriées

Etude SUSE et Censuswide auprès de 250 DSI en France

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 27 mai 2019