> Tech > Les internautes à  un ou deux clics des contenus malveillants

Les internautes à  un ou deux clics des contenus malveillants

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 19 octobre 2010
email

Le danger n’est pas toujours où on l’attend.

D’après le premier rapport Websense Insight, l’internaute risquerait d’avantage de se retrouver face à du contenu malveillant en recherchant le dernier buzz de la toile que du contenu pornographique.

Les internautes à  un ou deux clics des contenus malveillants

« Les cybercriminels insèrent des liens malveillants qui figurent en tête de liste des résultats des recherches Web », peut-on lire dans le rapport. Et les chiffres sont édifiants. « Par exemple, pas moins de 25 % des résultats pour « Coupe du Monde 2014 » affichaient des liens malveillants. »

Toujours selon Websense, 70 % des principaux sites de médias et d’actualité, 70 % des forums et des groupes de discussion les plus fréquentés, et 50 % des sites de réseaux sociaux seraient à moins de deux clics d’un contenu malveillant.

Un nombre considérable de sites ne sont également qu’à un clic d’un site infecté par un code malveillant. Ainsi, 62 % des sites comportant des liens vers des jeux conduisent aussi vers du contenu indésirable ou présentant des risques de sécurité, tout comme 23 % des blogs, 23 % des groupes de discussion, 22 % des sites pour adultes et 21 % des sites.

Facebook est évidemment un grand vecteur de ces contenus, puisque 40 % environ des mises à jour de statut sur Facebook affichent un lien, et 10 % de ces liens sont malveillants ou constituent du spam. « Peu importe la prudence dont vous faites preuve, les internautes sont à présent très souvent à seulement quelques clics de contenu malveillant et d’un réseau ou d’un ordinateur infecté », indique Charles Renert, directeur Recherche en sécurité chez Websense. « Les cybercriminels se montrent de plus en plus ingénieux pour développer des systèmes efficaces afin d’inciter les utilisateurs à se rendre sur des sites malveillants. Au moment où Internet et les médias sociaux occupent une place de taille dans la sphère professionnelle, les entreprises ont besoin d’une technologie de sécurité qui leur permette d’utiliser Internet de manière flexible et de sécuriser leur contenu via une vérification en temps réel. »

Websense propose pour cela sa solution Defensio, chargée d’analyser et déterminer la nature du contenu généré par l’utilisateur sur Facebook grâce au Websense Advanced Classification Engine (ACE). Ainsi, il permet d’éviter la publication de contenu malveillant et déplacé.

Plus d’informations : Websense
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 19 octobre 2010