> Tech > Les menus détails

Les menus détails

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Si vous ignorez les raisons évidentes et sous-jacentes pour éviter de mettre Exchange 2000 et SharePoint Portal Server sur le même système, attendezvous à  constater plusieurs problèmes connus. Bien qu'ils ne soient pas particulièrement graves, ils ne vous faciliteront pas la tâche. Pendant l'installation de Share- Point Portal Server, le

Les menus détails

service Exchange
Information Store est arrêté. Cet arrêt
est bref mais il signifie que toute activité
des utilisateurs d’Exchange doit
cesser.

SharePoint Portal Server ne fonctionnera
pas avec Exchange 2000
Enterprise Server. Cette version
d’Exchange supporte de multiples SG
(storage groups) et bases de données,
tandis que SharePoint Portal Server ne
supporte pas le Store et est donc limité
à  un SG. Je n’ai pas essayé de bricoler
avec les procédures d’installation pour
faire travailler ensemble Exchange
Server 5.5 et SharePoint Portal Server,
mais j’ai l’intuition que les deux ne
fonctionneront pas. Contrairement à 
Exchange 2000 et SharePoint Portal
Server, qui tous deux basent leur Store
sur la release ESE98 du moteur de base
de données, Exchange 5.5 utilise une
variante antérieure (c’est-à -dire,
ESE97) ajoutant une couche supplémentaire
d’incompatibilité.

Exchange et SharePoint Portal
Server partagent plusieurs services
comme le service Microsoft Search
(MSSearch). Aucun problème ne surgit
si l’on installe Exchange 2000 d’abord,
suivi de SharePoint Portal Server, sans
toucher à  la configuration système. En
revanche, si l’on retire et réinstalle
Exchange, on
modifie des
composants
du système
qui peuvent
arrêter
SharePoint
Portal Server ;
de même, le
retrait de
SharePoint
Portal Server
risque d’arrêter
Exchange.
Les détails
exacts de ces
problèmes varient
d’un système
à  l’autre,
mais le simple
fait que l’on
ne puisse pas prévoir les résultats des
procédures d’installation et de désinstallation
est une raison suffisante pour
ne pas mélanger Exchange 2000 et
SharePoint Portal Server sur un serveur
de production.

Quand on installe SharePoint
Portal Server, une instance spéciale du
WSS (Web Storage System) devient active
sur le serveur. Exchange 2000 et
SharePoint Portal Server partagent une
technologie de base de données commune,
donc si l’on installe Exchange
2000 après avoir installé SharePoint
Portal Server, la procédure d’installation
d’Exchange détecte que le WSS est
déjà  présent sur le système et s’arrête.
Cette étape est logique du point de vue
de la procédure d’installation qui ne
veut pas remplacer (overwrite) ce qui,
selon elle, est un serveur Exchange
déjà  opérationnel.

Exchange 2000 utilise le lecteur M
comme lettre de lecteur de base pour
l’Exchange Installable File System
(ExIFS), un composant qui supporte
l’accès du type système de fichiers au
contenu du Store. SharePoint Portal
Server supporte également ExIFS mais
n’expose pas le lecteur M par défaut,
en grande partie parce que les applications
et les utilisateurs n’ont pas
besoin d’un accès par système de fichiers
aux documents présents dans le
Store SharePoint Portal Server. On
peut modifier le registre pour obliger
SPS à  autoriser l’accès par le système
de fichiers, mais il faut alors changer la
lettre du lecteur pour qu’il n’y ait pas
de conflit avec Exchange.

Contrairement à  SharePoint Portal
Server, Exchange 2000 fonctionne sur
un cluster Win2K. (Microsoft a conçu
SharePoint Portal Server pour supporter
des départements plutôt que des
entreprises, et les serveurs au niveau
département n’ont généralement pas
besoin du type de disponibilité
qu’offre le clustering. Mais les futures
versions du produit se concentreront
probablement davantage sur les besoins
des grandes entreprises, donc on
peut s’attendre à  un support du cluster
dans une prochaine version.)

L’installation de SharePoint Portal
Server met à  niveau le service
MSSearch pour ajouter des fonctions
que SharePoint Portal Server utilise et
le composant MSSearch résultant n’est
pas supporté sur un cluster. Donc, le
fait d’installer SharePoint Portal Server
sur un serveur Exchange qui fait partie
d’un cluster produit des résultats imprévisibles
si Exchange utilise le service
MSSearch pour une indexation
« full text » des dossiers boîte à  lettres
ou publics. (Il ne faut pas non plus
ajouter à  un cluster, un serveur exécutant
SharePoint Portal Server.)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010