> Mobilité > Mobilité, Evolutivité et Sécurité accrues d’Exchange Server 2003

Mobilité, Evolutivité et Sécurité accrues d’Exchange Server 2003

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Peter Pawlak - Mis en ligne le 13/05/2004

Ce rapport analyse les modifications et les nouvelles fonctionnalités d'Exchange 2003 et d'Outlook 2003. Il permet également aux responsables informatiques d'évaluer le pour et le contre en matière de mise à  niveau.Les nouvelles versions du serveur de messagerie Microsoft Exchange et du client Outlook sont disponibles depuis la fin de l'été 2003. Bien qu'aucune modification radicale ne sera apportée à  Exchange avant la prochaine version (nom de code : Kodiak), Exchange 2003 et Outlook 2003 intègrent de nouvelles fonctionnalités importantes dont les utilisateurs d'Exchange peuvent largement tirer profit. Les améliorations dont bénéficient Exchange et Outlook plairont aussi bien aux utilisateurs qu'aux administrateurs : les utilisateurs tirent profit d'une ergonomie améliorée et d'un accès optimisé à  leur messagerie électronique qu'ils soient en déplacement ou travaillent à  domicile et les administrateurs profitent d'une sécurité, d'une évolutivité, d'une disponibilité, d'une capacité de restauration et d'une facilité de gestion accrues. Toutefois, Exchange possède encore certaines des limitations architecturales qui entravaient les versions précédentes alors que certaines fonctionnalités ont été supprimées de cette nouvelle version. En outre, tout client Exchange actuel souhaitant héberger Exchange sur des serveurs fonctionnant sous Windows Server 2003 doit commencer par mettre à  jour sa version Exchange vers Exchange 2003. En effet, les versions précédentes du serveur Exchange (5.5 et 2000) ne sont pas compatibles avec le nouveau système d'exploitation Windows 2003.

Le serveur de messagerie Exchange Server 2003 et le client
Outlook 2003 de Microsoft intègrent des évolutions qui profitent
particulièrement aux utilisateurs itinérants et aux administrateurs
d’Exchange tout en visant à  faire patienter les
utilisateurs Exchange jusqu’à  l’introduction de modifications
conséquentes dans la prochaine version majeure du logiciel
(nom de projet : Kodiak) prévue pour 2006
Exchange, le logiciel de serveur de messagerie de
Microsoft, est disponible depuis 1996 ; seul SQL Server le surpasse
en matière de génération de revenus de serveurs d’application
pour Microsoft. En outre, il est désormais le serveur
de messagerie d’entreprise dominant avec approximativement
50 % des parts de marché en termes de boîtes aux
lettres prises en charge. Bien que le
marché des serveurs de messagerie
d’entreprise soit plutôt stable et que
Microsoft puisse difficilement accroître
ses parts de marché, la société
ne peut pas pour autant se permettre
de se reposer sur ses lauriers.
Exchange étant un produit stratégique,
il est essentiel que les clients actuels
continuent de mettre à  niveau
leur version tant pour booster les recettes
que pour s’assurer que ce produit
reste compétitif.
Outlook, qui est le principal client du serveur Exchange,
jouit d’un immense succès et se trouve dans une situation similaire.
Que ce soit du fait de sa popularité auprès des utilisateurs,
de son intégration à  la suite Microsoft Office ou des
licences Outlook gratuites fournies avec les licences d’accès
client Exchange (CALs), Outlook se positionne sur le marché
comme le principal logiciel de messagerie électronique ; il
est utilisé sur plus de 60 % de tous les ordinateurs. Outlook
permet non seulement de faciliter les mises à  niveau
d’Exchange mais également celles d’Office.
Exchange 2003 a pour objectif de maintenir la présence
de Microsoft dans le marché de la messagerie et de la collaboration.
Bien que l’association d’Exchange et d’Outlook représente
la majorité des parts de marché dans le secteur du
courrier électronique d’entreprise, Microsoft est toujours
confronté à  la concurrence acharnée du serveur Domino et
du client Notes d’IBM/Lotus, ainsi que de divers serveurs de
messagerie électronique basés sur des standards comme
Collaboration Suite d’Oracle et le logiciel Contact de
Samsung (anciennement OpenMail de Hewlett-Packard). Par
ailleurs, de nombreuses entreprises n’ont toujours pas migré
leurs serveurs Exchange 5.5 vers Exchange 2000, une refonte
majeure d’Exchange sortie à  l’automne 2000, et ce, principalement
du fait que la mise à  niveau nécessite au préalable de
migrer des domaines Windows NT 4.0 vers l’annuaire Active
Directory de Windows 2000. Grâce à  Exchange 2003 et
Outlook 2003, Microsoft espère d’une part, inciter ses clients
à  mettre leur application à  niveau, ce qui augmenterait son
chiffre d’affaires, et d’autre part, à  convaincre les clients détenteurs
de contrats Software Assurance ou Enterprise
Agreements couvrant Exchange que leur investissement
dans ces programmes de mises à  niveau prépayés offre une
excellente valeur ajoutée.

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010