> Tech > NextiraOne France sauvée : un nouveau départ pour l’entreprise

NextiraOne France sauvée : un nouveau départ pour l’entreprise

Tech - Par Sabine Terrey - Publié le 23 juin 2015
email

Philippe Hedde, Directeur Général de NextiraOne France revient sur la reprise de NextiraOne par Butler Industries.

NextiraOne France sauvée : un nouveau départ pour l’entreprise

Après trois semaines de redressement judiciaire express, procédure récente issue de la réforme du droit des entreprises en difficulté, mise en application, le tribunal de Commerce de Paris a donné son accord le 22 juin : le plan proposé par Butler Industries pour la reprise de NextiraOne France, ses filiales et l’ensemble du personnel, est accepté.  NextiraOne, ancienne division d’Alcatel, ESN spécialisée dans les services télécoms, peut enfin envisager l’avenir sous de meilleurs auspices « Butler Industries reprend les 1386 employés et injecte 15 millions d’euros en capital dans l’entreprise » souligne immédiatement Philippe Hedde.

Consolidation et croissance

On note deux axes stratégiques importants, « l’outil industriel de NextiraOne, profondément rénové, est en parfait état de fonctionnement, face à un marché français de l’intégration relativement éclaté avec plus de 100 intégrateurs télécoms en France. Avec Walter Butler, nous pensons que NextiraOne est très bien positionné » ajoute Philippe Hedde, premier axe de développement autour de la consolidation des intégrateurs ayant besoin d’une assise plus forte dans le domaine technique. Autre axe et non des moindres, Butler Industries rachète la stratégie développée depuis deux années déjà par l’entreprise, à savoir les offres sécurité, la collaboration, le cloud et le WAN, les centres de contact. Ainsi, la croissance passera aussi bien par une croissance organique que par une croissance externe, « des opportunités d’acquisitions d’entreprises pourront être envisagées quand nous estimerons nécessaires de croître nos compétences dans certains domaines » précise Philippe Hedde. Les moyens financiers du groupe industriel vont évidemment contribuer à la poursuite de cette stratégie.

Un cas d’école ? peut-être !

« Nous sommes les premiers à bénéficier de la nouvelle loi qui consiste à se mettre en redressement judiciaire et alerter immédiatement le tribunal que vous avez une solution de reprise » commente Philippe Hedde. Cette procédure permet de minimiser la problématique de la perte de valeur de fonds de commerce. Sommes-nous face à un cas d’école ? Gageons que d’autres sociétés puissent bénéficier rapidement de cette procédure notamment pour les problématiques d’emplois ! Vice-président du Syntec Numérique et fortement impliqué, Philippe Hedde tient cependant à insister « au-delà de la vague start-up et jeunes entreprises de l’IT et numérique, il faut vraiment considérer le monde économique. Venant de l’ancien monde technologique, nous avons continué à nous développer au plus haut niveau et à nous transformer de manière fondamentale. NextiraOne est un excellent exemple de la France qui se transforme, nous sommes toujours à la pointe technologique dans notre domaine ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

L’informatique est entrée dans l’ère du « Software Defined Everything », autrement dit, des infrastructures dont le pilotage est automatisé par logiciel. C’est particulièrement vrai dans le domaine du stockage, composante clé de toute infrastructure : l’informatique s’éloigne progressivement des approches monolithiques reposant sur des appliances matérielles propriétaires et des baies SAN au profit de démarches définies par le logiciel. Découvrez, dans ce guide thématique exclusif, comment répondre aux nouveaux enjeux du stockage.

Tech - Par Sabine Terrey - Publié le 23 juin 2015

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT