> Mobilité > The Phone House et Surcouf se risquent à  la vente de TouchPad

The Phone House et Surcouf se risquent à  la vente de TouchPad

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 09 septembre 2011
email

L’événement TouchPad du jour est bien évidemment la vente d’une centaine d’exemplaires par The Phone House.

Huit de ses magasins (Belle Epine, Évry 2, Paris République, Le Chesnay Parly 2, Lyon Carré de Soie, Bordeaux Lormont, Boulogne Passages, Toulouse St Rome) se sont vus attribuer quinze Touchpad chacun. Deux magasins sont à l’heure actuelle déjà en rupture de stock (Belle Epine et Evry 2) selon The Phone House.

The Phone House et Surcouf se risquent à  la vente de TouchPad

[Mise à jour – 14h50]

Dans son dernier communiqué, The Phone House déclare se réjouir "de l’annonce de HP qui prévoit de relancer la fabrication de tous ses modèles". "L’arrivée de nouvelles tablettes tactiles est très attendue au sein de The Phone House qui espère ainsi garantir comme à l’accoutumée un niveau de service, d’information et de fourniture égal à l’ensemble de ses clients", indique le distributeur de terminaux.

HP France rappelle pourtant encore aujourd’hui que la production du HP TouchPad ne sera pas relancée en Europe, mais seulement en Amérique du Nord. Plus d’informations à venir.

[Mise à jour – 11h50]

The Phone House affirme désormais que son enseigne à Lyon à bel et bien été livrée et que tous les exemplaires ont été vendus.

[Mise à jour – 11h30]

The Phone House annonce que son stock est complètement épuisé.
La police serait en outre intervenue à Parly 2 pour calmer les esprits. Le magasin n’a en effet pas reçu son stock de tablettes.
La boutique de Lyon Carré de Soie ne sera pas non plus livrée.
 


L’enseigne précise que « pour des raisons de sécurité », l’heure de livraison des tablettes n’a pas été communiquée et qu’il était donc inutile de patienter devant les portes avant l’ouverture. C’était mal connaître l’engouement généré par cette vente depuis la baisse de prix décidée par HP. Plusieurs dizaines de personnes ont effectivement fait le pied de grue devant les magasins pendant plusieurs heures dans l’espoir de mettre la main sur une version 16Go à 99€ du TouchPad.

Les esprits n’ont d’ailleurs pas tardé à s’échauffer. L’enseigne de Paris République aurait été obligée de faire appel aux forces de l’ordre afin de calmer certains de ses clients. L’affaire semble d’autant plus compliquée que tous les magasins n’ont pas adopté la même méthode pour gérer cette vente à haut risque. Si la politique du « premier arrivé, premier servi » fait consensus, certaines enseignes ont choisi d’ouvrir plus tôt afin d’écouler le stock rapidement, d’autres proposent aux quinze premiers d’effectuer un pré-paiement pour récupérer la tablette une fois que celle-ci sera livrée. Nul doute qu’il y aura encore beaucoup de déçus.

 Surcouf veut de son côté profiter lui aussi de l’effet TouchPad en annonçant sur son site internet une vente de Touchpad samedi. À partir de 10h, les magasins Daumesnil et Haussmann proposeront un « stock limité » de tablettes. Un bon moyen de faire du buzz et d’attirer un maximum de monde pour son opération de vente flash.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment protéger les données Microsoft Office 365 ?

Comment protéger les données Microsoft Office 365 ?

Savez-vous quelles sont les causes les plus fréquentes de perte de données dans Office 365 et pourquoi il ne faut pas compter seulement sur la Corbeille ou sur One Drive ? Découvrez, dans ce livre blanc Carbonite, quelles sont les mesures et les solutions qui permettent de garantir la protection des données Office 365.

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 09 septembre 2011