> Mobilité > Planifiez votre déploiement Exchange Server

Planifiez votre déploiement Exchange Server

Mobilité - Par Brien Posey - Publié le 24 juin 2010
email

Depuis toujours, la planification de capacité un nouveau serveur Exchange peut gérer dans de bonnes conditions la charge de travail escomptée.

Cependant, ils ne sont d’aucun secours pour vous faire une idée du matériel à acheter. Que se passera-t-il si vous consacrez des milliers de dollars à un nouveau serveur Exchange, uniquement pour exécuter ces outils et découvrir que le serveur n’est pas à la hauteur de la tâche requise ? Même s’il était possible d’exécuter un outil de planification élémentaire tel que LoadSim avant d’acheter un nouveau matériel, il serait de toute façon nécessaire d’évaluer les résultats, d’où des erreurs d’interprétation possibles. L’an dernier, Microsoft a sorti son premier véritable outil de planification de capacité pour Exchange Server : Microsoft System Center Capacity Planner 2006.

Cet outil peut servir à planifier un nouveau serveur Exchange ou à déployer une organisation Exchange complète. Vous ne pouvez pas l’acheter directement, ni le télécharger à partir du site Web de Microsoft car il est disponible uniquement via un abonnement MSDN (Microsoft Developer Network) ou TechNet. Néanmoins, vous pouvez en apprendre plus sur Microsoft System Center Capacity Planner 2006 et sur ses possibilités en consultant le site Web du produit, à cette adresse. Cet outil modélise également les déploiements Microsoft Operations Manager (MOM) 2005, bien que MOM ne soit pas un prérequis à l’utilisation de Capacity Manager pour la modélisation Exchange.

Examinons de plus près l’outil et voyons comment le configurer en vue de modéliser un déploiement Exchange. (Remarque : en octobre 2006, Microsoft a sorti System Center Capacity Planer Service Pack 1 afin de rendre l’outil compatible avec Windows Vista, de corriger quelques bogues et d’ajouter la prise en charge des liaisons WAN lentes. Les améliorations essentielles dans le SP1 concernent MOM et non Exchange.)

Planifiez votre déploiement Exchange Server

L’utilisation de Capacity Planner prend la forme d’un processus en trois étapes. La première étape consiste à créer un modèle de votre réseau (ou du réseau que vous souhaitez mettre en place) au moyen du Model Wizard. À mesure que vous répondez aux questions concernant votre réseau, l’assistant crée un modèle du réseau proposé, avec une représentation graphique. Une fois le modèle terminé, vous pouvez exécuter une simulation sur votre environnement Exchange proposé.

Il convient de garder à l’esprit un aspect important concernant le Model Wizard : il constitue uniquement un point de départ. Il vous évite la tâche fastidieuse de création d’un exemple de réseau manuellement en générant un modèle qui, au minimum, ressemble quelque peu au réseau que vous envisagez de construire. Néanmoins, dans la majorité des situations, il vous faudra apporter des modifications au modèle après l’exécution de l’assistant.

Ce travail supplémentaire s’explique par le fait que le Model Wizard est simplifié à l’extrême. Par exemple, à un stade du processus, l’assistant demande le type de configuration de disque employé par vos serveurs. Quelle que soit la configuration sélectionnée, l’assistant suppose que chaque serveur de votre organisation Exchange utilise la même. La deuxième étape du processus de planification de capacité consiste à employer le Model Editor pour réviser le modèle créé à l’aide de l’assistant, afin qu’il reflète votre réseau (ou le réseau proposé).

La révision du modèle inclut des tâches telles que l’ajustement du type de processeur pour les serveurs individuels et la définition du débit pour les différentes liaisons WAN. Une fois le modèle personnalisé, vous allez passer à la troisième étape : la simulation. Ce stade vous permet de déterminer si le ou les serveurs Exchange que vous allez déployer seront capables de supporter la charge de travail escomptée. L’aspect intéressant de la simulation est son caractère dynamique, car cela vous permet d’analyser différents scénarios de simulation.

Bien que Capacity Planner soit un outil remarquable, il n’est pas parfait. Ne fondez pas votre décision d’achat du matériel uniquement sur les résultats de la simulation. Dans la majorité des cas, cet outil est relativement précis, mais vous devez aussi faire preuve de bon sens. Prenez quelques instants de réflexion et demandez-vous si les informations fournies par Capacity Planner semblent correctes. Une raison pouvant expliquant le manque de précision de la simulation tient au fait qu’elle prend comme postulat une configuration optimale d’Active Directory, l’annuaire sur lequel repose Exchange Server.

Si vos contrôleurs de domaine, serveurs de catalogue global ou serveurs DNS constituent un goulet d’étranglement, les résultats seront faussés. L’inexactitude de la simulation s’explique aussi par le fait qu’elle ne prend pas en compte la consommation des ressources liée au fonctionnement de l’antivirus ou de l’antispam.

Téléchargez gratuitement cette ressource

M365 : Comment réduire les coûts, favoriser l’adoption et créer de la valeur métier ?

M365 : Comment réduire les coûts, favoriser l’adoption et créer de la valeur métier ?

Pensée pour Microsoft 365, Insight lance une offre de conseil innovante pour aider les directions IT à optimiser les coûts, favoriser l’adoption des outils et créer de la valeur métier en s’appuyant sur le potentiel de la plateforme, découvrez les 3 étapes clés.

Mobilité - Par Brien Posey - Publié le 24 juin 2010