> Tech > Prise en charge du matériel Gestion de la mémoire (SLAT)

Prise en charge du matériel Gestion de la mémoire (SLAT)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Hyper-V v2 supportera les dernières évolutions en matière d’assistance matérielle à la virtualisation avec le support du second niveau de translation d’adresse (SLAT - Second Level Address Translation).

Cette nouveauté améliore les performances de gestion de la mémoire des machines virtuelles en affectant

un espace mémoire dédié afin que les zones de mémoire physiques soient directement accessibles par les environnements virtuels. Ceci permet de réduire aussi la quantité de mémoire associée à cette gestion de 5% à 1%. Cette technologie est appelée Nested Page Tables (NPT) chez AMD et Extended Page Tables (EPT) chez Intel.

Optimisation de l’utilisation des processeurs La nouvelle version d’Hyper-V exploite jusqu’à 32 processeurs sur la machine physique qui n’en supportait que 24 sur Windows Server 2008 grâce à la mise à jour KB956710 (16 à l’origine). Windows Server 2008 R2 est le premier système d’exploitation serveur de Microsoft qui intègre de manière aussi poussée la gestion de l’énergie. Dans cette optique, il introduit une gestion avancée de l’affinité Processeur/ Machine virtuelle en consolidant le traitement sur un nombre minimum de coeur processeur et en stoppant les coeurs inactifs.

 On bénéficie donc directement d’une économie d’énergie liée à l’utilisation d’un nombre minimum de processeurs. Stockage virtuel Il est maintenant possible d’ajouter ou de retirer à la volée sans éteindre la machine virtuelle des disques virtuels (VHD) ou physique (partition) par l’intermédiaire du contrôleur SCSI virtuel. Cette nouvelle fonctionnalité permet d’améliorer le niveau de disponibilité des machines virtuelles, de mettre en place de nouveau scénario de sauvegarde, …

L’ajout ou la suppression de contrôleur de stockage (IDE ou SCSI) à chaud n’étant pas supporté. Réseau La prise en charge étendue du déchargement du traitement TCP/IP (TCP Offload) sur la carte réseau physique va permettre de diminuer la charge du processeur et ainsi améliorer les performances. Le système supporte aussi maintenant le Virtual Machine Queue (VMQ).

Cette technologie permet de distribuer le traitement du trafic réseau de plusieurs machines virtuelles entre plusieurs processeurs permettant ainsi une diminution de l’utilisation CPU. Les “Jumbo Frame” sont aussi supportés avec des trames Ethernet de plus de 1500 octets (généralement de 9000 octets donc 6x plus d’informations par paquet). 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010