> Mobilité > RGPD : les entreprises françaises sont-elles conformes ?

RGPD : les entreprises françaises sont-elles conformes ?

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 04 février 2020
email

Les investissements dans les solutions de sécurité sont considérables mais la maîtrise préalable du parc informatique est-elle concrète ? Seuls 22% se sentent totalement en confiance pour obtenir une visibilité instantanée sur l’architecture informatique de l’entreprise

RGPD : les entreprises françaises sont-elles conformes ?

66% des dirigeants français ont dépensé plus d’1 million d’euros

Suite à l’entrée en vigueur du Règlement Général de la Protection des Données, les entreprises françaises ont investi, beaucoup investi, mais est-ce suffisant ?

De l’embauche de nouveaux talents (85%) pour assurer la conformité, à l’investissement dans la formation pour l’accompagnement des collaborateurs (86%), jusqu’à l’acquisition de nouveaux logiciels ou services pour la localisation des données (80%) en passant par l’équipement  de nouveaux logiciels ou service pour classer les données (77%).

66% des dirigeants français ont dépensé plus de 1 million d’euros pour la mise en conformité au RGPD !

 

Les 5 raisons du manque de visibilité sur les données

Si 50% des entreprises utilisent plus de 40 solutions dédiées à la sécurité et aux opérations ! 65% des responsables découvrent chaque semaine de nouveaux postes de travail et serveurs dont ils n’avaient pas connaissance, de plus, «  les architectures informatiques vont devenir de plus en plus complexes et cette situation ne va que s’aggraver » précise Dagobert Levy, Vice-Président South EMEA de Tanium.

Pourquoi ce manque de visibilité sur les environnements informatiques ?  Les responsables apportent 5 réponses :

  • le manque de collaboration entre les équipes de sécurité et de production
  • le manque de moyen pour gérer efficacement le parc informatique
  • l’utilisation de nombreuses solutions dans l’entreprise
  • l’utilisation de systèmes trop anciens ne donnant pas les bonnes informations
  • le Shadow IT

Téléchargez gratuitement cette ressource

CIO Report spécial Software Intelligence

CIO Report spécial Software Intelligence

La Software Intelligence Platform de Dynatrace analyse les données issues des applications, des conteneurs, des services, des processus et des infrastructures. Davis, son moteur d’IA, fournit des réponses immédiates pour surmonter la complexité du cloud, automatiser les opérations d’exploitation et accélérer les performances des équipes IT. Découvrez comment tirer le meilleur profit de la Software Intelligence dans ce nouveau Rapport CIO.

Les risques financiers et les craintes des vulnérabilités

L’article 33 du RGPD oblige les entreprises à signaler toute violation de données dans un délai de 72 heures à l’autorité de compétence. L’entreprise doit identifier les données touchées et informer les autorités, tout cela dans un délai très court, les entreprises sont-elles prêtes ?

  • 90% des dirigeants français sont confiants
  • 38%  n’ont pas une visibilité totale sur l’architecture informatique
  • Pour 23% : ce manque de visibilité pourrait induire une amende pour non-conformité

Autres inquiétudes, et non des moindres :

  • La crainte de la vulnérabilité aux cyberattaques
  • Les dangers induits par le manque de visibilité sur l’expérience clients
  • La réputation de la marque
  • L’incapacité à quantifier les risques
  • La perte de clients en raison d’informations insuffisantes

Seuls 11% déclarent que la visibilité du nombre croissant des postes de travail et serveurs fait partie des préoccupations pour 2020. Et pourtant, les risques internes, comme les employés cliquant sur des liens malveillants ouvrant la porte aux logiciels malveillants et attaques de phishing, rôdent…

 

Source Tanium & Vanson Bourne –  750 décideurs informatiques responsables de la sécurité des points d’accès –

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 04 février 2020