> Enjeux IT > Les tendances 2015 : ce qu’il faut retenir !

Les tendances 2015 : ce qu’il faut retenir !

Enjeux IT - Par iTPro.fr - Publié le 06 janvier 2015
email

Plusieurs sociétés ont jeté un coup d’œil vers l’avenir et dévoilent quelques tendances qui devraient s’affirmer ou émerger en cette nouvelle année.

Les tendances 2015 : ce qu’il faut retenir !

 

Le Big Data est en pleine expansion et les entreprises commencent seulement à assimiler le potentiel que ce domaine possède. Pour le CEO de Silver Peak, David Hughes, « il est indispensable de comprendre les conditions et variations  de ce dernier. Des solutions capables d’agréger les mesures de plusieurs entreprises permettront une meilleure compréhension pour la navigation internet. Il existe aujourd’hui un besoin urgent de surveiller en temps réel l’état du trafic internet et d’identifier les éventuels problèmes : de latence, de perte de paquets et de congestion ».

Tandis que du côté d’Informatica, le Directeur Général  Emmanuel Serrurier pense que « la croissance exponentielle du Big Data et l’explosion des sources de données (réseaux sociaux, plates-formes mobiles, Cloud, IdO et appareils portables) ont un impact social corollaire : il faudra déterminer qui est responsable de l’ensemble de ces données. La confiance et l’éthique seront essentielles pour attirer les clients de la génération Y, et la transparence en matière d’utilisation, de stockage et d’échange des données sera primordiale. »

En matière de gouvernance des données, Axway explique que « la centralisation de la gouvernance constituera sans aucun doute la meilleure réponse à cette prolifération en permettant de rationaliser et de standardiser la gestion des processus et flux internes et externes des entreprises, des appels de services aux transferts de fichiers ».

La mobilité avant tout, c’est ce que souligne Esther Edelstein, directrice marketing France de UNIT4. En effet, les entreprises vont devoir repenser leur manière de fonctionner et « la nouvelle génération d’ERP mobile est reliée directement au backoffice du système d’information et a été développée pour des tâches adaptées aux smartphones comme la gestion des notes de frais, le « reporting » et les feuilles de temps. L’année 2015 sera encore riche en développements mobiles pour les éditeurs de logiciels ».

En terme de connectivité, Silver Peak avance que « 2015 sera l’année de la double connectivité et verra la véritable érosion de l’approche MPLS unique sur le réseau. En effet, la combinaison de deux connexions internet est plus rapide, moins coûteuse et permet de délivrer une disponibilité et une qualité de service égale voire supérieure» mais aussi que « les réseaux 4G peuvent délivrer la bande-passante nécessaire aux différents bureaux distants avec une facturation en fonction de l’utilisation, ce qui en fait la solution technologique de secours idéale ».

Pour ce qui est du stockage et particulièrement des baies de stockage Full-flash, Jay Kidd, Senior Vice-President et Chief Technical Officer de NetApp commente « le principe d’un datacenter Full-Flash relève du non-sens absolu car au moins 80 % des données continueront de résider sur des disques. Le facteur coût est important. Or, d’ici 2020, les disques SSD les plus abordables seront vraisemblablement 10 fois plus onéreux que les disques SATA les moins chers. Toutefois, les entreprises qui choisiront d’intégrer exclusivement la technologie flash sans autre baie hybride flash/disque disposeront d’un véritable bolide informatique, mais ne feront plus de la fiabilité leur priorité. »

Shaun Walsh, Senior Vice President du Marketing chez Emulex explique qu’au niveau des serveurs «le paradoxe entre systèmes hyper-convergés et composants ventilés va créer de nouveaux “legos” informatiques, sortes de briques modulaires contrôlées par logiciel. Les systèmes hyper-convergés vont stimuler une hausse des débits et une baisse de la latence dans les data centers hyperscale et ceux des entreprises. La volonté de réduire l’empreinte physique des serveurs va créer de nouvelles occasions de partage des ressources convergées. La taille des serveurs de calcul a explosé et les cartes mezzanine OCP (Open Compute Project) vont émerger comme le standard en E/S ».

Pour finir ce tour d’horizon des tendances 2015, Guillaume Le Tyrant, Product Marketing Manager EMEA chez Citrix s’intéresse de près aux objets connectés. « La plupart de ces objets se porteront au poignet, se fonderont dans nos vêtements ou envahiront les sites industriels. L’expérience utilisateur et la sécurité, comme pour les applications mobiles, seront les deux facteurs de succès à l’heure de l’Internet des objets. Surtout au sein des entreprises. 2015 sera sans doute l’année où les discours et les tests vont céder la place aux investissements dans l’Internet des Objets « professionnel » pour mieux éclater en 2016. »

Téléchargez gratuitement cette ressource

Gérer l’explosion des données avec les solutions IBM

Gérer l’explosion des données avec les solutions IBM

Le volume de données explose dans le secteur de la santé. Comment optimiser leur stockage pour en garantir un accès fiable et performant à la fois ? De quelles bonnes pratiques peuvent s'inspirer les DSI ? Découvrez-le dans ce livre blanc avec CFI et IBM.

Enjeux IT - Par iTPro.fr - Publié le 06 janvier 2015