> Mobilité > Test de charge d’Exchange 2000

Test de charge d’Exchange 2000

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Evan Morris - Mis en ligne le 14/01/2003
Si vous êtes prêt à  mettre en oeuvre Microsoft Exchange 2000 Server, vous avez probablement songé au test de charge - une étape importante pour évaluer l'efficacité d'Exchange 2000 dans votre environnement. Cette mise à  l'épreuve permet d'apprécier les fonctionnalités de base du système Exchange (c'est-à -dire si le e-mail va bien à  l'endroit prévu), mais son utilité ne s'arrête pas là  ...La préparation d'Exchange 2000 passe par le peuplement de l'AD (Active Directory) de Windows 2000, mais l'opération est rapide et il est plus rapide de peupler l'environnement et de conduire une charge dans Exchange, que de bâtir d'autres solutions pilotées par base de données. Par conséquent, tester la charge d'Exchange est un bon moyen de déterminer les possibilités d'un nouvel élément matériel ou de tester un modèle de réseau. (Vous pouvez utiliser le test de charge d'Exchange pour démontrer le mérite d'un concept - par exemple, pour montrer la performance d'une architecture Web distribuée utilisant des serveurs frontaux pour des points de connexion client et des serveurs back-end pour des stockages de boîtes à  lettres électroniques.) Par cette méthode, votre nouveau matériel peut être opérationnel en quelques jours.

Il existe divers outils pour tester Exchange, selon le type de clients à  représenter et les protocoles à  tester. L'un des outils les plus connus est le Microsoft Exchange Load Simulator (LoadSim) qui fonctionne bien avec des clients MAPI (Messaging API) comme Microsoft Outlook. LoadSim 2000 est la version la plus récente de l'outil et il fournit d'excellents renseignements sur vos serveurs Exchange 2000. Vous pouvez utiliser le Performance Monitor de Win2K pour capturer et analyser les données de performances, puis ajuster votre configuration Exchange Server d'après les enseignements.

Test de charge d’Exchange 2000

LoadSim permet de sélectionner le
nombre de clients Outlook que vous
voulez simuler sur des Exchange
Servers spécifiques. Vous pouvez choisir
parmi des profils de charge présélectionnés,
ou bien créer vos propres
profils. L’outil inclut un profil léger,
moyen et lourd. Les versions antérieures
de l’outil utilisaient le MAPI
Messaging Benchmark (MMB) pour le
profil moyen, mais pour simuler une
utilisation de e-mail plus réaliste,
LoadSim 2000 utilise le MMB2 mis à 
jour pour le profil usager léger par défaut.
Mais n’en déduisez pas hâtivement
que MMB2 est un poids léger.
MMB2 ajoute beaucoup plus de charge
générée par le client que ne le faisait
MMB – MMB2 est environ sept fois plus
lourd que MMB.

Le Microsoft Exchange 2000 Server
Resource Kit contient LoadSim, mais je
recommande d’utiliser la version la
plus récente : LoadSim 2000 build
4612, que vous pouvez télécharger à 
http://www.microsoft.com/exchange/downloads/2000/loadsim.asp. La version
livrée avec le kit de ressources
Exchange 2000 est sensiblement différente
de la version téléchargeable. Au
lieu de créer des boîtes à  lettres et des
DL (distribution lists) dans AD en une
étape, la version kit de ressources génère
deux fichiers (un .csv et .pkl).
Vous devrez utiliser le Exchange
Migration Wizard pour importer le fichier
.pkl qui est une liste de packing ;
cette étape peuple AD. Cette étape
supplémentaire est inutile si l’on utilise
la version LoadSim la plus récente. De
plus, la version antérieure est fondée
sur la hiérarchie d’Exchange 5.5 (c’està –
dire, site.org.com) et n’utilise pas le
profil MMB2 prédéfini.

Pour exécuter un profil personnalisé,
on peut activer ou désactiver certaines
actions (consulter des dossiers
publics, par exemple), comme le
montre la figure 1. On peut même introduire
des attachements volumineux
dans le mix. LoadSim est donc facile à 
utiliser et à  contrôler. Attention quand
même: quand on personnalise des
tâches client, il faut activer chaque
tâche que le test personnalisé doit simuler.
Les tâches non activées manuellement
n’apparaîtront pas dans le test.
Ce point apparemment simple est facile
à  oublier car l’activation et la personnalisation
des tâches impliquent
plusieurs étapes et boîtes de dialogue.
Pour rendre les choses simples, tenezvous
en à  MMB2 sauf s’il y a une bonne
raison de modifier le profil client.

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010