> Tech > TNBridge de Team Soft

TNBridge de Team Soft

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

TNBridge de Team Soft (figure 2) est un émulateur TN5250 en freeware, disponible en version bêta à  l'adresse http://www.hostsurfer.com/tnbridge/. Capable de jouer plusieurs rôles, TNBridge peut être déployé de deux manières : comme émulateur de terminaux autonome et comme objet ActiveX intégrable dans une page Web. Il peut fonctionner de manière

TNBridge de Team Soft

autonome ou conjointement à  TNBridge Web-to-Host Gateway de Team Soft. Selon Team Soft, la passerelle TNBridge, qui fonctionne avec Internet Information Server de Microsoft et n’est pas encore disponible, améliore la sécurité et simplifie la configuration d’un firewall en transposant le protocole Telnet en protocoles HTTP ou HTTPS. La passerelle, avec le client TNBridge, permet aux utilisateurs de se connecter à  un AS/400 sans ouvrir le port Telnet sur leur firewall et permet aussi d’utiliser SSL (Secure Sockets Layer) pour crypter des flux de données destinés aux sessions Telnet. La version de TNBridge testée par NEWS/400 était à  l’évidence un logiciel bêta, susceptible de se “ crasher ” et dont certaines fonctions manquaient ou ne fonctionnaient pas comme prévu. Ce produit peut émuler des terminaux 5211 et 3179 et possède un pavé numérique pop-up, mais ne permet pas de “ mapper ” un clavier personnalisé. Il possède des polices auto-dimensionnables et un plaisant effet 3D applicable aux zones de saisie. Après quelques “ fignolages ”, ce pourrait être un produit utile et intéressant mais, dans son état actuel, il est trop limité pour être utilisé en réel. On peut consulter de temps en temps le site Web mentionné ci-dessus pour voir s’il a été actualisé.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010