> Tech > Trouver une solution

Trouver une solution

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Toutes les considérations précédentes ont considérablement complexifié le tableau lorsque Marcam s'est mise à  la recherche d'une solution pour remplacer ELS. Un comité d'organisation de développement impliquant le CEO de Marcam et le Vice Président des Opérations Internationales, la Recherche et le Développement, et le Support Produit s'est réuni dès

Trouver une solution

1993 pour établir les grandes directions à 
faire prendre au développement du produit, après que Marcam ait racheté Mapics
à  IBM. Le comité a alors décidé de traduire Mapics dans les langues des pays pour
lesquels les ventes et le potentiel commercial et de revenus étaient intéressants,
prenant en compte les coûts de traduction, les analyses de marché ainsi que le
commerce local.
A ce moment là , le comité a décidé que les efforts de traduction devaient être
concentrés sur les trois principales langues européennes ainsi que sur le portugais,
le japonais et le chinois simplifié. Il a également décidé que le travail ne pouvait
être réalisé en interne, la maintenance d’une équipe de traducteurs représentant
un investissement trop important.

Dirigée par ce comité, l’organisation d’internationalisation de Marcam a intensivement
recherché -et trouvé, au bout du compte-un produit capable de satisfaire à  ses
exigences : Text Translation Tool (TTT) de Seagull. Il n’existait alors que très
peu d’outils capables d’assurer la traduction des fichiers d’aide, et pratiquement
aucun ne supportait l’ensemble des langues qui intéressaient Marcam.

Avec ces éléments en mains, Marcam a décidé de signer un contrat avec Interpro
Translation Solutions pour former les traducteurs de japonais à  l’utilisation
de TTT, et a aussi retenu Interpro pour traduire Mapics en chinois simplifié.
En 1997, Marcam s’est divisée en deux entreprises distinctes, dont l’une, appelée
Mapics Inc. a obtenu les droits de développer et de vendre le produit Mapics.
Mapics Inc. a fait évoluer le produit vers XA au cours des années qui ont suivi,
qui est sa version la plus répandue.
Par la suite, Interpro a pris en charge la traduction de Mapics en japonais. Lorsque
Mapics a décidé de pénétrer le marché Taiwanais, Interpro s’est imposée comme
le partenaire logique pour prendre en charge la traduction, ses connaissances
du produit et son expérience du chinois simplifié et du japonais constituant un
atout certain. La décision de pénétrer le marché Taiwanais a été suivie de près
par l’annonce par le traducteur espagnol du renoncement à  son travail de traduction.
Mapics s’est alors à  nouveau tournée vers Interpro pour prendre en charge cette
traduction en espagnol : Interpro avait déjà  prouvé ses capacités à  prendre en
charge un travail commencé par un autre partenaire.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010