> Tech > Une très ancienne banque

Une très ancienne banque

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Puisque fondée en 1765, la Lloyds Bank (à  ne pas confondre avec la Lloyd's Assurance) est l'une des 4 grandes banques anglaises. Son objectif est de doubler la valeur de ses actions tous les 3 ans, objectif réalisé depuis 12 ans. Sa valeur boursière pèse 100 milliards de CHF. Son

bénéfice s’est élevé à  7,5 milliards de CHF en
1998. Elle occupe 77000 employés dans le monde et en grande partie dans ses 2700
agences en Angleterre. Son activité International Private Banking (12000 personnes)
s’étend dans plus de 30 pays en Europe, dans les Amériques, en Nouvelle-Zélande,
et au Proche Orient; le siège mondial du groupe International Private Banking
est à  Genève.

Son informatique est indépendante du centre londonien; David Payne en a la charge,
mais il agit également en tant que coordinateur informatique pour l’Europe continentale
auprès de la haute direction anglaise pour, entre autres, l’Electronic et Internet
Banking, la dissémination de Lotus Notes sur le plan mondial, la définition de
“frameworks” standards, la définition d’une architecture globale orientée sur
3 niveaux, d’où l’intérêt pour Java. A Genève, il siège au Comité de Direction
car dit-il “c’est un non-sens que de faire un Plan Business sans un Plan Informatique
et vice versa.”

L’historique de l’informatique de la Lloyds Bank à  Genève a suivi l’évolution
des produits IBM: 3/15, S/34, S/38, AS/400. L’AS/400 est le moteur comptable de
la banque avec un produit bancaire BEST2 (d’Isys) mais adapté à  plus de 70% par
les équipes informatiques internes. Aujourd’hui, 7 AS/400 sont installés dans
les locaux de la banque; avec la montée en puissance de l’AS/400, une consolidation
est envisagée sur 2 puissantes unités, l’une réservée à  la production, l’autre
destinée au développement et au back-up. L’AS/400 est considéré comme serveur
principal autour duquel sont associés plusieurs environnements:

  • SUN et Oracle pour la transmission d’ordres, les décisions décentralisées,
    la gestiond’avoirs et des clients et les activités des marchés ;
  • SUN et Sybase pour la salle des marchés, tenue des positions, saisie des
    opérations Nostro Bourse et produits de change ;
  • SUN pour l’ensemble des flux financiers (Reuters, Telekurs) ;
  • VAX pour le trafic des paiements SWIFT, SIC et SEGA (une application développée
    à  Londres).

Le défi de la Lloyds à  plus long terme est de “webenabiliser” certaines de leurs
applications en mode Intranet (1ère étape), Extranet (2ème temps) pour intégrer
les intermédiaires professionnels et les bureaux européens et enfin Internet pour
faciliter les échanges avec la clientèle.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010