> Tech > Utiliser le provider IBMDA400 OLE DB à  partir de .NET

Utiliser le provider IBMDA400 OLE DB à  partir de .NET

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

On l’a vu, l’accès aux files d’attente de données à partir d’une application .NET pose un problème parce qu’IBM ne fournit aucune composante de file d’attente de données .NET native. Toutefois, le provider OLE DB basé sur COM, IBMDA400, peut accéder aux objets base de données et aux files d’attente

de données iSeries. Vous pouvez même utiliser le provider IBMDA400 OLE DB avec le provider ADO.NET Data natif pour OLE DB, pour l’accès aux bases de données.

Mais cette interface n’a aucune méthode intégrée permettant l’accès aux files d’attente de données. Pour utiliser les possibilités d’accès aux files d’attente de données du provider IBMDA400 OLE DB, votre application a besoin d’un ActiveX Data Objects (ADO) Recordset plus ancien. Le ADO Recordset est supporté dans ADO basé sur COM mais pas dans ADO.NET. Heureusement, pour la compatibilité avec les applications COM, le .NET Framework inclut un ensemble de classes d’interopérabilité COM qui permettent d’utiliser ADO basé sur COM à partir d’une application .NET.

Pour utiliser une bibliothèque d’objets .COM telle que ADO à partir d’une application .NET, il faut d’abord avoir une enveloppe de classe .NET pour la bibliothèque COM. Il en est ainsi parce que les applications .NET ne peuvent pas appeler directement des objets COM : les ensembles .NET ne peuvent appeler que d’autres ensembles .NET. Pour appeler un objet COM à partir d’une application .NET, il faut créer une enveloppe .NET pour la bibliothèque d’objets COM. Heureusement, vous n’avez généralement pas besoin de faire cela manuellement pour la bibliothèque ADO COM. Microsoft a fourni un ensemble interop COM pour le ADO msado15.dll. Il est appelé ADODB et, par défaut, il se trouve dans le dossier interop C:\program files\microsoft. net\primary.
Toutefois, si cet ensemble n’est pas présent sur votre système, vous pouvez utiliser les instructions de l’encadré « Créer manuellement l’ensemble ADODB », pour le créer.

Pour utiliser l’ensemble ADODB dans votre application, il faut d’abord utiliser Visual Studio pour créer un nouveau projet d’application Windows puis ajouter une référence à ADODB dans votre projet. Pour ajouter une référence, ouvrez le menu Project et choisissez l’option Add Reference. La boîte de dialogue Add Reference, illustrée figure 2, apparaît. Balayez la liste des composantes jusqu’à la composante ADODB. Sélectionnez-la et cliquez sur OK.

Après avoir ajouté une référence, il faut ajouter une instruction Import à votre projet. Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’importer l’ensemble dans votre application, il vaut mieux le faire pour pouvoir se référer aux méthodes et aux propriétés des objets sans être obligé d’utiliser le nom entièrement qualifié. Par exemple, la composant ADODB contient les objets Connection, Recordset et Command. Sans la directive Import, il vous faudrait référencer chaque composante avec son nom entièrement qualifié – ADODB.

Connection, ADODB.Recorset et ADODB.Command – plutôt que Connection, Recordset, et Command. Pour importer l’espace de nom ADODB, ajoutez la ligne suivante à la section Declarations de votre projet :

Imports ADODB

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010