> Server > Quelle sauvegarde pour quels besoins ?

Quelle sauvegarde pour quels besoins ?

Server - Par Mathieu Gasquy - Publié le 14 juin 2013

Selon une étude du Strategic Research Corp, « 70 % des petites structures victimes d’une perte de données de grande envergure baissent le rideau dans l’année qui suit ».

Quelle sauvegarde pour quels besoins ?

Protéger les données est l’un des besoins fondamentaux pour le bon fonctionnement de l’entreprise, tout comme :

•    sécuriser les données ;
•    limiter les temps d’indisponibilité des équipements informatiques ;
•    être compétitif ;
•    réduire les coûts globaux de fonctionnement ;
•    se concentrer sur l’activité.

Il faut des produits et services dédiés, fiables et ultraperformants, qui permettent d’accéder aux données, de les protéger et de les partager. Les petites entreprises peuvent ainsi opter pour une protection complète très abordable, facile à configurer et à administrer.

Cinq conseils à destination des PME :

1 – Choisir la solution ad hoc

Les PME et les très grandes entreprises ont des besoins équivalents en termes de sauvegarde et de récupération des données. L’interruption de l’activité est catastrophique pour une PME, qui doit donc protéger ses systèmes et ses données en préférant la sauvegarde sur disque, plus fiable et plus rapide, à celle sur bande.

2- Tester la nouvelle solution

La nouvelle appliance doit être essayée dans un environnement de test avec une configuration semblable à celle de l’environnement de production. Une précaution qui permettra d’affiner le paramétrage avant utilisation.

3- Définir les besoins

Il faut étudier l’historique des sauvegardes pour voir si des modifications sont nécessaires. Cela implique d’ignorer celles en cours puisque les sauvegardes sur disque ont lieu quasiment en temps réel. Attention cependant à cette planification de routine qui peut produire des résultats inattendus. De nombreuses entreprises devant conserver leurs archives par trimestre, ces dernières sont à séparer des sauvegardes régulières.

4- Stockage sur cloud pour PME

Protéger les données sensibles et l’accessibilité. Les services de stockage sur cloud, s’ils sont utilisés correctement, ont leur place dans toute politique d’archivage. Surtout s’il s’agit d’une solution auxiliaire, qui ne remplace pas l’accès principal aux données. Elle consiste en une réplication des données qui peut alors se substituer à la solution de sauvegarde. La plupart des structures s’attachent à sécuriser leurs actifs physiques tels que les serveurs et appareils de stockage, mais aussi à prévenir l’accès illicite aux données.

Les brèches de sécurité peuvent entraîner de lourdes pénalités pour non-respect de la réglementation. D’où l’importance de s’assurer que le fournisseur de service sécurise les données sur ses propres sites en recourant, pour ses échanges, aux protocoles HTTPS et SSL et au chiffrement. Le système de stockage sur cloud doit aussi être accessible à distance à tout moment.

5- Supervision des sauvegardes

Pendant les mois suivant l’installation de la nouvelle solution, il faut surveiller son taux d’utilisation de l’espace disque et les journaux d’archivage pour repérer d’éventuelles erreurs. En cas de panne d’ordinateurs, le pire scénario serait de récupérer des sauvegardes défaillantes ou illisibles.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Machine learning et Big Data pour bien démarrer

Guide Machine learning et Big Data pour bien démarrer

Les technologies de Machine Learning, Big Data et intelligence artificielle ne sont pas réservées aux géants du Web. Cependant, il est souvent difficile de savoir ce qu'elles peuvent nous apporter. Découvrez, dans ce guide, les différents types d'apprentissages et passez à l'action grâce aux outils open source disponibles dans la « Intel Python Distribution ».

Server - Par Mathieu Gasquy - Publié le 14 juin 2013