> Mobilité > Les applications mobiles au cœur des entreprises

Les applications mobiles au cœur des entreprises

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 05 février 2013
email

Jean-Charles Noirot, Responsable de l’offre Mobilité chez Sogeti France, revient sur le sujet et nous fait part de son expertise. Eclairage.

Les applications mobiles au cœur des entreprises

Une tendance certes aujourd’hui, mais Jean-Charles Noirot tient à insister sur le côté éphémère, « nous sommes bien sur un phénomène de masse ». Fin 2011, il y avait déjà 20 millions de smartphones et 2 millions de tablettes.  « Ce phénomène de fond devient la tendance du marché de l’IT et la tendance des DSI » souligne-t-il. Sur l’aspect stratégie, étant donné les enjeux et les volumes, il n’est plus possible d’aborder la question seule de la mobilité et les services mobiles. Il faut aller vers une approche globale qui couvre l’ensemble des problématiques : débord la stratégie business, l’intégration de la partie applicative, puis l’intégration des systèmes d’information, de la sécurité sans oublier le run (comment gérer le cycle de vie de la flotte des terminaux mobiles et du patrimoine des applications mobiles dans le temps). La gestion se fait dorénavant de bout en bout.

Toutefois, il ne faut pas associer cette stratégie à un phénomène de Big Bang au sens de révolution. Au niveau de la mobilité, l’avance se fait souvent par petits pas, par expérimentation, il est donc nécessaire d’inscrire cette stratégie dans une démarche globale et de la positionner dans une feuille de route.

Les usages en entreprise

Le phénomène de consumérisation introduit, dans la sphère professionnelle, des usages et des technologies issus du grand public. Réel potentiel pour les entreprises de « toucher » leur public ! De ce fait, les entreprises doivent donc trouver et proposer des services tournés vers l’externe. Le salarié est, avant tout, un consommateur qui a adopté ces nouveaux supports pour des usages personnels et la réelle qualité associée à ces terminaux n’est pas négligeable (ergonomie, format, autonomie, facilité de connexion), il s’agit d’un « véritable concentré de technologies pour un usage professionnel » indique Jean-Charles Noirot. En les introduisant dans l’entreprise, on introduit également un niveau d’exigences de plus en plus élevé par rapport à l’informatique interne. « Une certaine fraîcheur du hardware et des équipements mis à disposition par l’informatique interne, est ainsi recherchée ! ». Au niveau de l’expérience utilisateur, est recherchée la même qualité des applications que celle utilisée au niveau personnel.

Les impacts vont bien au-delà de l’IT et touchent l’organisation elle-même (des responsables de la mobilité se mettent ainsi en place). Pour les projets de mobilité, on veut faire bouger les lignes entre maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre, et entre l’IT et les DSI, pour plus de flexibilité et d’agilité. Les ressources humaines et les aspects juridiques sont également touchés.

 

Illustration : Sogeti

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Microsoft Azure

5 clés de supervision Microsoft Azure

Au fur et à mesure que le développement logiciel évolue vers une approche cloud native utilisant des microservices, des conteneurs et une infrastructure cloud définie par logiciel (SDI), le choix d’une bonne plate-forme de surveillance est indispensable pour tirer tous les bénéfices d’une plate-forme Cloud Optimisée. Découvrez les 5 clés essentielles dans ce guide.

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 05 février 2013

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT