> Mobilité > Assises de la Sécurité 2014 – Blackberry remonte la pente avec le Passport

Assises de la Sécurité 2014 – Blackberry remonte la pente avec le Passport

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 08 octobre 2014
email

Ils sont toujours là. Les canadiens de Blackberry qu’on a parfois cru morts, tiennent bon.

Assises de la Sécurité 2014 – Blackberry remonte la pente avec le Passport

Mieux, ils continuent à innover et tentent aujourd’hui de se démarquer de la concurrence avec un nouveau terminal : le Passport. Deux jours après sa mise en vente, le smartphone s’était écoulé à 200 000 exemplaires. Un chiffre encore bien éloigné des performances d’Apple (10 millions d’iPhone 6 vendus en un week-end)  mais qui a de quoi redonné du baume au cœur à John Chen, qui a repris les rênes de l’entreprise en novembre dernier.

Armé de son écran carré et d’un nouveau clavier physique sensitif, le Passport se veut le nouvel outil de travail idéal en entreprise. « Passport est une démonstration d’innovation orientée autour de la productivité », résume Médéric Leborgne, Responsable avant-vente de Blackberry en France, qui nous présentait les caractéristiques du smartphone à l’occasion des Assises de la Sécurité 2014. « Cela reste un produit commercial mais la sécurité embarquée nativement est de très haut niveau », ajoute-t-il.

Le Passport devrait être rejoint dans les prochains mois par la version 12 de BES (Blackberry Enterprise Server) qui amènera notamment la prise en charge des terminaux Windows Phone 8 et une capacité de migration facilitée pour les utilisateurs d’anciennes générations de Blackberry.

Pour donner toutes ses chances à BES 12, Blackberry lance également un programme baptisé EZ Pass, qui permet d’obtenir des licences gratuites pour les entreprises qui exploitent déjà une solution MDM tierce où une ancienne version de BES.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

L’informatique est entrée dans l’ère du « Software Defined Everything », autrement dit, des infrastructures dont le pilotage est automatisé par logiciel. C’est particulièrement vrai dans le domaine du stockage, composante clé de toute infrastructure : l’informatique s’éloigne progressivement des approches monolithiques reposant sur des appliances matérielles propriétaires et des baies SAN au profit de démarches définies par le logiciel. Découvrez, dans ce guide thématique exclusif, comment répondre aux nouveaux enjeux du stockage.

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 08 octobre 2014