> Tech > L’avènement du cache logiciel

L’avènement du cache logiciel

Tech - Par iTPro - Publié le 29 mai 2012
email

Un nouveau type d’utilitaire de cache logiciel commence à émerger sur le marché.

L’avènement du cache logiciel

Le logiciel est placé entre vos applications serveur et votre stockage primaire, par exemple afin d’améliorer le système de fichiers NTFS. Il utilise des EFD embarqués qui ont une capacité entre 150 Go et 300 Go, et sont connectés via un stockage SAS (Serial-Attached Storage) ou directement au bus PCIe du serveur (lequel propose en fait un débit supérieur au SAS). Une fois optimisé, ce logiciel de mise en cache peut améliorer de manière incroyable les performances. En fait, ma société a récemment réalisé des tests avec un client utilisant SQL Server et nous avons triplé les performances, grâce à un EFD SAS associé à un nouvel utilitaire de gestion de cache.

Un potentiel énorme

Certes, cela semble impressionnant, mais pas autant que de prédire vers quoi ce type de technologie va évoluer. Souvenez-vous de Stacker, l’utilitaire qui fournissait une compression de l’ensemble du disque pour les machines MS-DOS. Cette fonctionnalité (après quelques tractations juridiques) a fini par devenir la case à cocher « Compresser » dans Windows NT, une fonction intégrée que nous considérons désormais largement comme acquise.

La mise en cache basée sur les SSD va prendre le chemin d’une intégration à l’OS. J’imagine sans peine le jour où une version de Windows détectera et utilisera automatiquement un EFD installé en local (voire un miroir EFD), ce afin d’accélérer l’accès au stockage physique. En fait, ces caches peuvent d’ores et déjà accélérer l’accès au stockage local et au stockage de SAN. Cela contribue à éliminer la latence existante, même sur les connexions de SAN les plus rapides, ainsi que les temps d’attente inévitables pour l’accès aux disques du SAN.

Plus un tel cache sera capable de surmonter la lenteur des disques traditionnels, plus les performances en seront décuplées. Au final, tout le monde s’appuiera probablement sur les SSD pour le stockage principal. A ce stade, le cache SSD de niveau intermédiaire sera peut-être supprimé, ou il évoluera vers des SSD plus rapides et plus onéreux, qui continueront d’accélérer l’accès au stockage principal. Dans un cas comme dans l’autre, il est clair que les décideurs intelligents doivent se pencher sur cette question. Le rapport prix/performances en fera un ensemble de techniques et de technologies avec lequel il faudra compter.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 29 mai 2012