> Mobilité > BT amène la communication unifiée aux traders

BT amène la communication unifiée aux traders

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 17 janvier 2013
email

Depuis le rachat de Radianz à Reuters en 2005, la finance occupe une place importante dans le business de BT et le marché représente aujourd’hui 20 % de son chiffre d’affaires mondial.

BT amène la communication unifiée aux traders

Avec son offre Unified Trading, l’opérateur anglais veut amener la communication unifiée dans les salles de marché. « Alors que la voix, la vidéo et les données convergent sur un seul et même réseau, notre plateforme permet aux utilisateurs d’accéder à toutes leurs informations sans passer par quatre ou cinq systèmes différents », explique Marc Carletti, Vice-président chargé des banques et marchés financiers. Le but est de simplifier autant que possible les échanges dans un monde où les contraintes de sécurité sont fortes et où une salle de marché peut générer jusqu’à 6 millions de messages par seconde.

L’offre Unified Trading permet donc  d’interagir avec ses collaborateurs ou de passer ses ordres à travers la voix, la vidéo ou la messagerie instantanée. Pour cela, les terminaux Netrix se sont imposé dans les bourses du monde entier où un trader sur trois, soit environ 68 000 personnes, travaille avec une des platines de la gamme. Les terminaux à boutons ou tactiles ont leurs équivalents logiciels pour une utilisation sur PC ou iPad.  L’entreprise peut également intégrer un CRM comme Salesforce.com pour réunir encore davantage d’informations et pouvoir contacter facilement ses clients.

Lire aussi : BT lance de nouveaux services de communication unifiée

Dans un souci de conformité avec les dernières réglementations, tous les échanges, aussi bien oraux qu’écrits, peuvent être enregistrés et consultés ultérieurement à l’occasion d’un audit par exemple. Et pour assurer la sécurité des accès, les applications BT sont compatibles avec des solutions d’authentification fortes comme le scanner vasculaire d’Hitachi qui reconnaît un utilisateur via l’analyse de ses veines.

Place au télétravail

L’activité de BT ne se limite toutefois pas aux salles de marché. L’entreprise londonienne apporte également ses solutions aux banques de détail dans le domaine de la relation client avec des solutions CRM et de Help-Desk.  « Une mauvaise expérience client  est une perte potentielle de clients, résume Hugues Ferreboeuf, Responsable grands comptes pour BT Global Services.  Mais la nouvelle génération n’a pas forcément le réflexe d’aller voir son conseiller en agence ». Les services en ligne sont notamment de plus en plus utilisés.

Le développement des outils de communications unifiées en interne pourraient permettre aux banques d’économiser en faisant davantage travailler leurs salariés à distance. Dans ce secteur, moins de 1 % des employés exercent pourtant en télétravail. « Toute la partie back-office pourrait pourtant être traitée à distance », note Marc Carletti. « C’est une évolution qui va de toute façon se faire sous la pression des coûts », poursuit Hugues Ferreboeuf. En attendant, BT donne l’exemple avec  40 % de ses 90 000 employés qui sont des télétravailleurs.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 17 janvier 2013